Le prix de l’or devrait atteindre des records en 2023

Les derniers mois ont été compliqués pour l’or qui a vu son prix chuter en raison de plusieurs facteurs, mais la mauvaise passe semble déjà de l’histoire ancienne.

L’actualité : le prix de l’or a atteint un sommet de 6 mois ce mardi.

  • Il a culminé juste en dessous de 1.850 $ l’once ce matin, avant de ralentir pour s’échanger autour de 1833,11 $ l’once, au moment d’écrire cet article.

Le contexte : ce sommet est d’autant plus impressionnant que les prix de l’or sont sur une pente depuis le début du mois de novembre. En cause :

  • Les turbulences du marché
  • Les craintes croissantes de récession
  • Des achats d’or en hausse auprès des banques centrales ayant soutenu la demande.

Le détail : 2023 devrait marquer un retour en force pour le métal précieux.

  • « D’une manière générale, nous envisageons une année 2023 favorable aux prix, soutenue par les risques de récession et de valorisation boursière – un éventuel pic des taux des banques centrales combiné à la perspective d’un dollar plus faible et d’une inflation qui ne reviendrait pas au niveau inférieur à 3 % attendu d’ici la fin de l’année – tous ces éléments ajoutant un soutien », a déclaré Ole Hansen, responsable de la stratégie des matières premières chez Saxo Bank, rapporte CNBC.
  • « En outre, la dé-dollarisation observée par plusieurs banques centrales l’année dernière lorsqu’une quantité record d’or a été achetée devrait se poursuivre, offrant ainsi un plancher souple au marché », a-t-il poursuivi.

La prochaine réunion de la Fed attendue ce mercredi, ainsi que le prochain rapport sur l’emploi aux États-Unis sont deux événements qui devraient avoir un impact direct sur les prix de l’or.

2023, une année record pour l’or

  • Eric Strand, gestionnaire de l’ETF AuAG ESG Gold Mining, s’attend à ce que 2023 marque le début d’un « nouveau marché haussier séculaire » pour l’or. Il estime que les prix pourraient dépasser les 2.100 $ l’once.

« Nous pensons que les banques centrales vont pivoter sur leurs hausses de taux et devenir accommodantes en 2023, ce qui déclenchera un mouvement explosif pour l’or pour les années à venir. Nous pensons donc que l’or finira 2023 au moins 20% plus haut, et nous voyons également les mineurs surperformer l’or avec un facteur de deux »

  • Juerg Kiener, directeur général et directeur des investissements chez Swiss Asia Capital, est également très optimiste concernant les prix de l’or en 2023. Il a indiqué à CNBC qu’il ne s’attendait pas à ce que l’envolée de l’or se limite à de 10 ou 20 %, mais qu’elle atteigne de nouveaux sommets.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20