Pourquoi le rapprochement entre Poutine et Xi est si lucratif pour les deux parties

Bien que la Russie n’ait pas besoin de l’aide militaire chinoise pour envahir l’Ukraine, le soutien politique et économique que Poutine a récemment obtenu de Pékin est encourageant pour le président russe. En retour, Pékin reçoit de sérieux dividendes de Moscou. Et plus l’hostilité entre la Russie, la Chine et l’Occident s’accentue, plus Pékin et Moscou risquent de se rapprocher.

Alors que la Russie et la Chine se sont de toute façon rapprochées ces dernières années, un sommet entre M. Poutine et le président chinois Xi Jinping au début des Jeux olympiques a déclenché des signaux d’alarme dans les pays occidentaux. Certains responsables américains et européens ont même déclaré que cela pourrait signifier « un remaniement de l’ordre mondial« .

Accord sur le gaz et ensemble contre l’OTAN

Tout d’abord, les deux dirigeants ont signé un accord à long terme pour le transport du pétrole et du gaz russes vers la Chine, d’une valeur de 117 milliards de dollars. Cet accord permet à Moscou d’atténuer les conséquences éventuelles de la défaillance du gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Europe. Après tout, l’Allemagne a (pour l’instant) mis un terme au projet Nord Stream 2 en guise de sanction contre l’agression en Ukraine.

Deuxièmement, la déclaration commune a formalisé le soutien politique de la Chine aux stratégies russes contre l’Occident. Fait important, la Chine a pour la première fois exprimé son soutien à l’opposition de la Russie à l’expansion de l’OTAN. « Les parties s’opposent à toute nouvelle expansion de l’OTAN et appellent l’Alliance de l’Atlantique Nord à abandonner ses approches idéologiques de la guerre froide et à respecter la souveraineté, la sécurité et les intérêts des autres pays », peut-on lire.

S’exprimant lors de la conférence sur la sécurité de Munich le week-end dernier, le ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi, a fait sien ce message.

Ce que la Chine obtient en retour

Le soutien politique et économique de Pékin est encourageant pour Poutine. En retour, Pékin reçoit de sérieux dividendes de Moscou. Premièrement, en acceptant de soutenir la Russie contre l’OTAN, Pékin a reçu le soutien réaffirmé de Moscou dans sa revendication de Taïwan, que la Chine considère comme son propre territoire. En fait, la Chine pourrait s’inspirer de l’approche adoptée par la Russie en Ukraine pour faire pression sur Taïwan en vue de son unification, ou lancer une invasion pure et simple de l’île.

Deuxièmement, la Chine peut désormais compter sur le soutien de la Russie dans son jeu d’équilibre contre le nouveau pacte de sécurité AUKUS entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie.

Troisièmement, Xi peut utiliser sa relation cordiale avec Poutine dans ses manœuvres de pouvoir à l’intérieur du pays. Dans le courant de l’année, le Parti communiste chinois tiendra son 20e congrès, qui marquera un tournant pour la direction de Xi. Poutine est vénéré en Chine comme un dirigeant fort, et le renforcement de son soutien pourrait être important pour Xi, qui tente de s’assurer un nouveau mandat au pouvoir.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20