Pourquoi le bitcoin est-il si précieux ? Voici 6 bonnes raisons

L’un des concepts les plus difficiles à comprendre pour tout investisseur est pourquoi une cryptomonnaie comme le bitcoin vaut son pesant d’or. Autrement dit, comment estimer sa valeur. La monnaie numérique n’est pas adossée à d’autres actifs physiques et son processus de création, le minage, reste également très abstrait. Pourtant, il existe des raisons évidentes pour lesquelles le bitcoin est si précieux.

Pourquoi est-ce important ?

Contrairement à la monnaie fiduciaire, le bitcoin (BTC) n'est pas émis par une banque centrale. Grâce à un système financier décentralisé sur un code blockchain inaltérable, le BTC a le potentiel de changer notre utilisation de l'argent pour toujours. De plus, tout comme l'or, le bitcoin peut servir de classe d'investissement.

Les billets de banque que nous utilisons aujourd’hui ne sont plus soutenus par un étalon-or. « L’argent que nous empruntons aux banques n’existe vraiment que sous forme de nombre sur un écran. C’est-à-cause du système de réserves fractionnaires des banques « , assure-t-on chez le plus grand échange de cryptos au monde, Binance.

Le système bancaire fractionnaire repose sur le fait que les banques ne conservent qu’une petite partie des fonds qu’elles détiennent à la disposition des clients sous forme directe. Cependant, la grande majorité de leurs ressources sont prêtées. Les particuliers, les entreprises et les autres banques emprunteront dans certains cas encore plus d’argent. Cela crée un système d’endettement et de crédit très complexe et les devises que nous utilisons dans notre vie quotidienne sont en théorie sans valeur.

Les gouvernements et les banques centrales, telles que la BCE ou la Réserve fédérale américaine, peuvent imprimer de l’argent et augmenter l’offre de monnaie fiduciaire grâce à divers mécanismes économiques. Cela provoque une inflation de la monnaie fiduciaire en question. La valeur de notre argent repose entièrement sur la confiance collective que nous établissons dans la monnaie. Lorsqu’un gouvernement ou une banque centrale provoque une hyperinflation ou mène une politique monétaire irresponsable, cette confiance peut partir en fumée. Ce scénario catastrophique s’est réalisé dans des pays comme le Venezuela au Zimbabwe.

Alors, où le bitcoin fait-il la différence ? Pourquoi la cryptomonnaie vaut-elle en fait plus que la monnaie fiduciaire que les banques centrales ne cessent de préconiser ?

1. Bitcoin est pratique pour les transferts

L’un des plus grands avantages du réseau Bitcoin est la possibilité de transférer rapidement d’énormes sommes d’argent à n’importe qui dans le monde, sans l’intervention d’un tiers.

Bien qu’il soit encore assez coûteux de transférer de petites quantités de bitcoin à ce stade, à cause des frais de transaction du réseau, il est bon marché de transférer de plus grandes quantités. C’est certainement un avantage pour les grandes entreprises. Le coût de la transaction de 45 millions de dollars n’est que de 50 dollars. Un transfert étranger de cette ampleur coûterait beaucoup plus d’argent via une banque.

Bien que le réseau de Bitcoin n’ait certainement pas le taux de transfert le plus rapide du monde de la crypto, il s’agit du réseau de blockchain le plus grand, le plus sécurisé et le plus populaire.

2. Bitcoin est décentralisé

La décentralisation des cryptomonnaies est peut-être l’une des caractéristiques les plus essentielles de ces actifs numériques. En tirant parti d’un réseau de chaînes de blocs, qui est essentiellement une base de données publique qui regroupe des « blocs » d’informations sur les transactions, les gouvernements et les banques sont complètement exclus de la gestion des actifs.

Cela donne à la communauté des utilisateurs une liberté sans précédent qui serait tout simplement inimaginable dans notre système de monnaie fiduciaire.

Aucun nœud (node) du réseau ne peut verrouiller d’autres utilisateurs ou affecter le protocole de cryptage. Cela signifie que personne ne peut jamais vous refuser l’accès à Bitcoin. La validation des transactions par les mineurs de crypto se fait également à une majorité collective, prémunissant ainsi la gestion du Bitcoin des abus et de la corruption.

3. Bitcoin préserve la confiance collective

S’assurer que les utilisateurs collaborent en toute confiance au sein d’un grand réseau décentralisé est, bien sûr, tout un défi. Pour s’assurer que ne surviennent pas de « fautes byzantines » (un terme du monde des systèmes informatiques, quand divers composants échouent et donc des informations imparfaites sont diffusées au sein du réseau), Satoshi Nakamoto , le fondateur anonyme de Bitcoin, a conçu le système de preuve de travail (proof of work, PoW).

Avec cette façon de vérifier les transactions, seuls les mineurs les plus rapides ont la possibilité d’ajouter un bloc à la blockchain. Ce système récompense les comportements positifs et compétitifs, ce qui devrait renforcer la confiance dans la monnaie numérique.

Les utilisateurs de Bitcoin ne devraient pas vraiment se faire confiance. Ils ont juste besoin de faire confiance à la technologie Bitcoin et au code source. Et il a été examiné d’innombrables fois et tient toujours. Le mécanisme de preuve de travail est également entièrement accessible au public, afin que chacun puisse vérifier par lui-même si la vérification des transactions est équitable et sans erreur.

4. Le bitcoin est rare par définition

Le code source de Bitcoin a un plafond de 21 millions de bitcoins. Environ 18,5 millions d’entre eux ont déjà été générés. Le dernier bitcoin sera miné dans le courant de l’année 2140, estiment les analystes cryptographiques. Chaque BTC peut également être subdivisé en 100 millions de satoshis, les plus petites fractions possibles d’un bitcoin.

Il n’y aura jamais plus de bitcoins disponibles après le tout dernier extrait. Les matières premières traditionnelles telles que l’or, l’argent et le pétrole sont également rares par définition, mais de nouvelles réserves sont découvertes chaque année. Ces nouvelles découvertes rendent difficile le calcul de la rareté réelle des métaux. De plus, il sera peut-être un jour possible pour les humains d’exploiter ces métaux sur d’autres planètes et corps célestes. La rareté de ces matières premières serait alors certainement mise sous pression. Bitcoin n’a pas ce problème.

Lorsque tous les bitcoins seront extraits, cela entraînera une déflation de la valeur de la devise. Les utilisateurs qui meurent ou perdent l’accès à leurs cryptomonnaies « brûlent » des pièces ou les retirent définitivement de la circulation, ce qui fait que le prix de la pièce continue d’augmenter.

5. Bitcoin est particulièrement résistant aux attaques

Il n’y a pas d’actif aussi sûr que la cryptomonnaie bitcoin. Les institutions financières d’aujourd’hui ne sont plus en mesure de faire face aux techniques des pirates informatiques. En fait, pour lancer une attaque sérieuse sur la blockchain Bitcoin, un pirate informatique doit contrôler 51% de tous les mineurs, ce qui est pratiquement impossible.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de menaces pour les investisseurs en crypto. Grâce au phishing et à la fraude, les criminels peuvent toujours essayer d’obtenir vos clés privées, le code d’accès qui vous identifie en tant que propriétaire d’une série de pièces cryptographiques. Il est également toujours recommandé de déplacer vos pièces cryptées achetées vers un portefeuille crypté de votre choix. Tant que vos pièces cryptographiques sont dans le portefeuille d’un échange, vous n’êtes techniquement pas le plein propriétaire des pièces.

Heureusement, vous avez un contrôle total sur la capacité de déplacer des cryptomonnaies, et contrairement à la monnaie fiduciaire bancaire, il n’y a pas de limites sur les transferts quotidiens ou mensuels.

6. Bitcoin est une classe d’investissement sérieuse

Comme les métaux précieux, les Bitcoins sont une grande réserve de valeur dans laquelle investir. Le Bitcoin acquiert progressivement une réputation d’alternative moderne et numérique à l’or, qui est aussi plus démocratique.

Une catégorie d’investissement appropriée est de préférence durable, portable, rare et généralement acceptée.

Bitcoin ne peut pas être détruit ou supprimé, ce qui le rend plus durable que la monnaie fiduciaire ou les métaux précieux. Bitcoin est sur un code blockchain numérique, ce qui le rend évidemment plus portable que la monnaie fiduciaire ou les métaux précieux comme l’or. Tout ce dont vous avez besoin pour accéder à vos actifs est une connexion Internet et vos clés privées.

Bitcoin n’est pas encore largement accepté comme moyen de paiement. Mais au moins un pays l’utilise déjà comme monnaie officielle. De plus, l’utilisation individuelle de la cryptomonnaie augmente quotidiennement avec l’énorme expansion du secteur de la blockchain.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés