Pourquoi la Suisse envisage d’évacuer tout un village pendant plus de 10 ans?

La route principale qui traverse Mitholz (Google Maps)

Mitholz, un petit village suisse de 170 habitants, pourrait bien être entièrement évacué. Les villageois ne pourraient pas revenir pendant 10 ans. En cause: un énorme dépôt de munition de la Seconde Guerre mondiale.

Dans le village de Mitholz, à moins de 60 km de la capitale suisse, une nouvelle inquiète particulièrement les habitants. Le département de la Défense suisse a annoncé ce mardi que tout le monde allait devoir quitter le village pendant 10 ans. Une annonce qui – on se le doute – est loin de faire plaisir aux habitants, mais c’est pour leur sécurité.

En effet, un énorme dépôt de munition est caché dans la montagne à côté du village. Cette réserve date de la Seconde Guerre mondiale. La Suisse, pourtant neutre, s’était préparée à une invasion allemande. La Défense considère aujourd’hui que le dépôt devient trop dangereux pour les habitants et envisage de la vider.

Un danger qui est cependant connu depuis 1947. A l’époque, la moitié des 7.000 tonnes d’armes de la réserve avait explosé. Un pan de la montagne s’était alors effondré, raconte le journal Le Temps. La gare et plusieurs habitations ont été détruites. 9 personnes en sont mortes.

Un plan sur 20 ans

En 2017, une nouvelle étude affirme que les risques d’une nouvelle explosion sont plus importants que ceux annoncés par les expertises précédentes. Le département de la Défense a donc décidé de vider le dépôt. Mais c’est un projet assez risqué et complexe qui prendra donc un certain temps.

La préparation du site va déjà durer au moins 10 ans, période pendant laquelle les villageois pourront rester. De nouvelles expertises seront menées, des mesures préventives seront mises en place et une nouvelle route devrait être créée pour dévier la circulation. Les travaux de déminage ne commenceront pas avant 2031. A cette date, les 170 habitants auront dû être relocalisé pour une durée d’au moins 10 ans. C’est en tout cas le temps estimé par les experts. Il faudra d’abord enlever la roche couche par couche avant de pouvoir accéder au dépôt.

Une consultation publique est en cours pour trouver le meilleur moyen d’organiser l’évacuation de Mitholz. Mais les villageois doivent déjà se préparer à quitter leur maison et leurs racines pour repartir de zéro ailleurs.

Lire aussi: