Pour un gestionnaire de fonds spéculatifs, le fonds phare de l’investisseuse vedette Cathie Wood pourrait être une « bombe à retardement »

Ark Invest, le fonds phare de l’investisseuse vedette Cathie Wood, est en grande difficulté cette année. Et selon le gestionnaire de fonds spéculatifs David Neuhauser, fondateur et stratège en investissement de Livermore Partners, cette tendance à la baisse va se poursuivre pendant un certain temps. S’exprimant sur la chaîne économique américaine CNBC, M. Neuhauser a déclaré qu’Ark deviendrait le « visage de toutes les choses dans le cycle actuel dans lesquelles vous n’auriez pas dû investir ».

Pourquoi est-ce important ?

Ark Invest (ARKK) a connu une année boursière exceptionnelle en 2020. Mais "ce qui monte doit redescendre".

Selon CNBC, la hausse fantastique d’ARKK l’année dernière a été alimentée par la pandémie de coronavirus. Mais les performances récentes sont moins réjouissantes. Le fonds est en baisse de plus de 12 % depuis le début de l’année 2022, et d’environ 45 % par rapport à son sommet historique de février 2021.

M. Neuhauser, qui a vendu Ark l’année dernière, estime que de nombreuses actions du fonds sont surévaluées et « pourraient constituer une bombe à retardement lorsque ces secteurs connaîtront un certain degré de ralentissement. » Trois exemples d’actions du fonds qui ne se portent pas bien sont celles des sociétés de streaming Zoom Video, Roku et Teladoc Health.

Neuhauser a indiqué qu’il avait clôturé la position courte de Livermore Partners sur ARKK. Une baisse de 20 % avait été suffisante pour « bloquer les bénéfices ». Mais il n’a pas exclu de vendre à découvert l’indice tracker à l’avenir.

Irrationnel

Lorsque les valeurs technologiques ont été liquidées au début de l’année, Madame Wood a suggéré que les marchés se comportaient – brièvement – de manière irrationnelle. Toutefois, elle a ajouté qu’elle voyait une stabilisation arriver rapidement à la nouvelle saison.

Neuhauser, cependant, pense que Wood a tort. La pandémie a été une « tempête parfaite » pour le style d’investissement de Mme Wood, a affirmé M. Neuhauser, mais aujourd’hui, les mesures économiques qui en découlent touchent à leur fin. En 2021 et 2020, par exemple, les banques centrales ont soutenu les économies par des politiques monétaires généreuses. Cela a particulièrement stimulé les valeurs dites de croissance, car des politiques plus souples leur ont permis de détenir et d’assurer le service de la dette à moindre coût.

Environnement de taux d’intérêt bas

La Réserve fédérale, qui chapeaute les banques centrales américaines, a déclaré qu’un resserrement de la politique monétaire serait nécessaire pour maîtriser l’inflation. Par exemple, le président de la Fed, Jerome Powell, a laissé entendre la semaine dernière qu’il s’attendait à des hausses de taux d’intérêt cette année.

« Certaines (des participations d’ARKK) sont des entreprises très solides, comme Paypal, Square et Tesla, qui ont connu une croissance énorme », a déclaré M. Neuhauser. « Mais la trajectoire de durabilité et les valorisations ont toujours été une préoccupation, car elles ont été alimentées par un environnement de taux d’intérêt plus bas. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20