Plus d’un million de voitures rappelées aux États-Unis

Les autorités américaines ont rappelé jeudi 1,4 million de voitures en raison d'un nouveau défaut d'airbags produits par le japonais Takata. Ce dysfonctionnement serait à l'origine d'un décès.
EPA

Les autorités américaines ont rappelé jeudi 1,4 million de voitures en raison d’un nouveau défaut d’airbags produits par le japonais Takata. Ce dysfonctionnement serait à l’origine d’un décès.

L’action de rappel concerne des airbags produits entre 1995 et 1999, et livrés à BMW, Audi, Toyota, Honda et Mitsubishi. Takata a fourni pendant des années des pièces défectueuses, ce qui l’avait mené à une déclaration de faillite il y a deux ans. Une transaction d’un milliard de dollars avait été conclue avec la justice américaine.