Plus de 100.000 vélos volés chaque année. Un fléau contre lequel Decathlon veut lutter avec la startup Owlee

Entre 35.000 et 40.000 vols de vélo sont déclarés chaque année auprès de la police belge. Des chiffres qui seraient en réalité bien supérieurs. Il y aurait en effet plus de 100.000 vélos volés chaque année chez nous. Un véritable fléau contre lequel Decathlon tente d’apporter une solution en s’associant à la startup Owlee.

Les cyclistes belges vivent avec le risque de ne pas revoir leur vélo lorsqu’ils le parquent sur la place publique. Ils sont nombreux à en avoir fait la mauvaise expérience. Et malheureusement, leurs chances de retrouver son précieux deux-roues sont minces. De quoi pousser certains à investir dans des cadenas super sécurisés, à privilégier les parkings à vélos sécurisés – deux solutions qui coûtent de l’argent –, voire à abandonner ce mode de transport. Mais la solution ultime serait peut-être tout simplement de prendre exemple sur nos voisins français et d’obliger les cyclistes à enregistrer leur vélo. Cela permettrait en effet de décourager les voleurs, mais aussi d’accroitre les chances que les vélos retrouvent leur propriétaire légitime.

La création d’un registre national des vélos est en projet au sein du gouvernement fédéral, mais en attendant que le projet se concrétise, une autre solution s’offre aux cyclistes qui veulent mettre toutes les chances de leur côté pour retrouver leur vélo en cas de vol.

Decathlon s’associe à Owlee

La branche belge du groupe français Decathlon vient d’annoncer un partenariat avec Owlee, une jeune entreprise bruxelloise spécialisée dans le référencement des parkings à vélos sécurisés. Le partenariat prévoit de donner la possibilité aux propriétaires d’un vélo de l’enregistrer sur l’application d’Owlee, afin de faciliter son identification en cas de vol.

Toute personne ayant acheté un vélo B’TWIN – marque de Decathlon – après le 30 juin 2021 peut l’enregistrer gratuitement sur l’app et le faire identifier.

« En plus du module d’enregistrement des vélos Decathlon, les cyclistes découvriront des places de stationnement adaptées pour les vélos, des trajets sécurisés pour s’y rendre, ou encore déclarer facilement et instantanément le vol de leur vélo sur base de leur localisation exacte. Ils peuvent également souscrire une assurance adaptée et pourront très bientôt solliciter une assistance ou encore planifier l’entretien de leur vélo », explique Erwan Segalen, cofondateur d’Owlee.

Un registre européen

« Decathlon souhaite proposer en interne ce service de marquage à l’ensemble de nos pays voisins n’ayant pas encore d’obligation légale », comme c’est le cas en Belgique. « L’objectif est d’augmenter les chances que les vélos volés et retrouvés par la police soient rendus à leurs propriétaires, mais aussi de travailler à normaliser les procédures d’enquête et de restitution à l’échelle européenne », indique Loïc Lammertyn, Cycle Identification Leader chez Decathlon United.

Grâce à sa collaboration avec Owlee, Decathlon souhaite en effet développer sa base de données européenne transfrontalière et ainsi permettre la restitution d’un vélo à son propriétaire légitime, même si la monture a été retrouvée au-delà des frontières.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20