Orange s’associe à Google pour lancer un smartphone à 25 euros en Afrique

Un an après avoir lancé son smartphone 3G low cost en Afrique, Orange s’attaque désormais à sa version 4G. Pour ce faire, l’opérateur français s’associe à Google.

Souhaitant ‘démocratiser’ l’accès à l’internet mobile en Afrique et y ‘favoriser l’inclusion numérique’, Orange a annoncé le lancement du smartphone ‘le plus abordable du marché’. Baptisé ‘Sanza Touch’, il sera commercialisé à un prix de 30 dollars, soit environ 25,5 euros.

‘Le coût moyen d’un smartphone entrée de gamme en Afrique dépasse encore aujourd’hui 60% du revenu mensuel moyen, rendant les smartphones largement inaccessibles pour la majorité de la population’, explique Orange dans un communiqué.

Un marché d’avenir

Présent dans 18 pays africain, Orange y compte 124 millions de clients. L’opérateur voit en l’Afrique un continent d’une importance majeure en vue de sa croissance. Au premier trimestre, son chiffre d’affaires y a d’ailleurs progressé de 3,8%, contre 1,6% pour la France.

Dès ce mois d’octobre, le Sanza Touch sera commercialisé en Guinée-Bissau, en Côte d’Ivoire et à Madagascar. Il sera ensuite déployé dans d’autres pays africains.

Collaboration avec Google

Pour développer son premier smartphone 4G ‘abordable’, Orange a décidé de collaborer avec Google. L’appareil, qui tournera sous Android Go, présente des caractéristiques techniques somme toute correctes pour un smartphone de ce prix.

Il possède une dalle de 4 pouces, 8 Go de stockage et une batterie de 1.750 mAh. On y retrouvera plusieurs applications incontournables, telles que Google Go, Youtube Go, WhatsApp ou encore Facebook. Sans oublier la panoplie d’applications Orange (Orange et moi, Orange Money, etc.).

Soulignons enfin que le Sanza Touch embarquera PayJoy, une application qui permettra aux clients de payer en plusieurs fois. Pour 30 dollars, les clients n’obtiendront d’ailleurs pas que le smartphone. La vente du Sanza Touch est accompagnée d’une offre mobile comprenant appels, SMS et Internet.

Plus
Lire plus...
Marchés