Notre vie privée vaut 171,3 millions d’euros: voici les amendes RGPD perçues par les pays européens en 2020

La directive européenne sur la protection des données (RGPD), en vigueur depuis 2018, atteint progressivement sa vitesse de croisière. L’année dernière, des amendes de 171,3 millions d’euros ont été perçues dans l’UE pour des infractions à ces directives. L’Italie est en tête, avec le total d’amendes le plus élevé. L’Allemagne est, elle, le pays qui a infligé l’amende individuelle la plus sévère. La Belgique se situe dans le ventre mou du classement européen, avec Google comme principale « victime ».

Les Irlandais de Finbold se sont plongés dans les chiffres du cabinet d’avocats CMS afin de dénicher les amendes infligées par les États membres de l’UE aux entreprises, organisations et personnes qui outrepassent les règles du RGPD.

Du plain sur la planche

La grande conclusion est la suivante: il reste du travail à faire pour mettre tout le monde en conformité. L’Italie et le Royaume-Uni se distinguent tout particulièrement. Avec des amendes totales de respectivement 58,2 et 43,9 millions d’euros, leurs montants représentent plus de 60 % du total européen.

L’Allemagne n’est pas loin derrière. Mais c’est surtout lié à l’amende colossale que les autorités allemandes ont infligée au géant de l’habillement H&M. Le géant suédois a dû débourser 35,3 millions d’euros, ce qui représente un peu moins de 95% de l’amende allemande totale.

Notre pays est bien en dessous de ces sommes astronomiques. La Belgique a souscrit à un total de 793.000 euros d’amendes, ce qui la place en neuvième position dans le classement européen. Ici aussi, une seule amende est responsable de la majeure partie du montant. Google Belgique a dû payer 600.000 euros. Proximus, pourtant largement détenue par le gouvernement belge, a également connu bien des difficultés, même si ce fut pour un montant plus modeste: 50.000 euros.

Le classement révèle d’autres tendances. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’Allemagne obtient un score élevé en raison de cette énorme amende infligée à H&M. En Italie, les chiffres sont considérablement gonflés par une série de lourdes amendes infligées aux entreprises de télécommunications. L’Espagne est quant à elle être la championne du nombre d’amendes distribuées, avec 76 condamnations.

Comme nous, vous êtes surpris de la présence de l’île de Man dans le classement ? Il y a une explication simple à cela. Les autorités compétentes n’ont eu d’autre choix que d’imposer une amende de 13.500 euros à leur propre gouvernement après qu’un résident n’a pas eu accès à ses propres données, qui auraient dû lui être fournies conformément au RGPD.