Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Océans : des déchets de plastique en quantités… abyssales

Logo Business AM
Geen categorie

27/02/2017 | Arnaud Lefebvre | 3 min de lecture

La fosse des Mariannes

La santé de nos océans est particulièrement mauvaise. Il est urgent d’entreprendre des actions pour remédier à cette situation, estiment les Nations Unies qui ont lancé la campagne CleanSeas.

Cette initiative doit veiller à ce que le plastique n’aboutisse plus dans les océans. Le plastique représente en effet 80% des déchets rencontrés dans les mers. Plus de 8 millions de tonnes de plastique aboutissent chaque année dans les océans. Si aucune mesure valable n’est prise, les océans contiendront en 2050 plus de plastique que de poissons, affirment les participants à cette campagne.

La pollution a pénétré dans les endroits les plus profonds des océans. Une étude de l’équipe d’Alan Jamieson, professeur d’écologie maritime à la Newcastle University, a montré que même la fosse des Mariannes dans l’Océan Pacifique, l’endroit le plus profond de la croûte terrestre, n’est pas épargnée.

Dans les organismes issus de la fosse des Mariannes, à environ 11.000 m de profondeur, on a constaté la présence de taux de polychlorebiphényl (PCB) plus élevés que dans les homards du Liao, une des rivières les plus polluées de Chine. Dans la fosse des Mariannes, on a enregistré des taux de PCB de 495 nanogrammes par gramme, contre 100 nanogrammes par gramme dans le Liao.

A une profondeur de 7.814 m sous le niveau de la mer, on a même enregistré un pic de 1.900 nanogrammes par gramme. Dans la fosse de Kermadec (10.050m), on a relevé moins de taux remarquables, mais on observe cependant des valeurs entre 50 nanogrammes par gramme et 250 nanogrammes par gramme.

CleanSeas veut inciter les gouvernements à réduire sensiblement les stocks de plastique d’ici 2022. Il faudrait notamment amener l’industrie à diminuer l’emploi du plastique et inciter le consommateur à modifier son comportement à cet égard

Les hommes doivent retrouver des océans propres. Beaucoup d’animaux marins mangent du plastique et ce dernier pénètre la chaîne alimentaire marine et atteint finalement l’être humain.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks