Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 02 DéC

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Netflix a toujours une longueur d’avance sur ses concurrents, mais doit faire attention…

Logo Business AM
Business

21/10/2020 | Baptiste Lambert | 4 min de lecture

pexels

Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d’utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés matures, mais la plateforme qui s’approche des 200 millions d’abonnés, garde, pour l’instant, une longueur d’avance sur ses concurrents.

Le géant du streaming a rallié quelque 2,2 millions de nouveaux adeptes de juillet à septembre, soit un peu moins que ses propres prévisions (2,5 millions), et beaucoup moins qu’il y a un an : 6,8 millions au troisième trimestre 2019, d’après son communiqué de résultats publié mardi.

Son titre perdait près de 6% dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York, le groupe californien ayant aussi déçu en termes de bénéfice net par action, à 1,74 dollar au lieu des 2,13 dollars attendus par le marché.

« C’est principalement dû à nos résultats record du premier semestre », a souligné Netflix, qui a accumulé plus de 28 millions de nouveaux abonnements payants de janvier à septembre 2020, soit un peu plus que pendant toute l’année 2019. « La rétention reste solide et l’engagement par membre du foyer était en hausse sur un an », assure aussi la plateforme.

L’essentiel de la croissance de sa base d’abonnés est venu d’Asie, notamment de Corée du Sud et du Japon. Le service veut maintenant mettre les bouchées doubles en Inde.

« Le nombre d’abonnés aux Etats-Unis est resté stable, ce qui montre la saturation de Netflix dans le pays », a observé l’analyste Ross Benes de eMarketer.

Augmentation des prix

Avec ce ralentissement « la progression des revenus viendra sans doute d’une augmentation des prix », a-t-il ajouté. La plateforme a récemment augmenté légèrement ses prix au Canada, de 14 à 15 dollars par mois pour l’option « standard » et de 17 à 19 dollars pour l’option premium. Aux Etats-Unis, les essais gratuits ont disparu.

Interrogés à ce sujet lors de la conférence aux analystes, les dirigeants du groupe n’ont pas donné de réponse ferme. La plateforme compte désormais un peu plus de 195 millions d’abonnés dans le monde. Au quatrième trimestre, elle prévoit de remporter 6 millions de nouveaux abonnés payants, à nouveau en dessous des 8,8 millions accumulés d’octobre à décembre 2019.

Son chiffre d’affaires est ressorti légèrement supérieur aux prévisions des analystes, à 6,4 milliards de dollars, et son bénéfice net a atteint les 790 millions, contre 665 millions il y a un an.

« La pandémie et ses conséquences continuent de rendre toutes les projections très incertaines, mais si le monde se remet en 2021 comme nous l’espérons, nous tablons sur une croissance d’un niveau comparable à ceux d’avant le Covid-19 », précise le groupe.

Source: AFP


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    63.227.605
  • Nombre
    de décès
    1.467.894
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    577.345
  • Nombre
    de décès
    16.645
Logo Business AM

Business AM | Stocks