Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 21 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Microsoft déterminé à racheter TikTok, Trump lance un ultimatum à ByteDance

Logo Business AM
Business

03/08/2020 | Anthony Planus | 5 min de lecture

Bytedance (TikTok) - Isopix

Microsoft envisage toujours d’acquérir la branche américaine de TikTok après en avoir discuté avec le président Donald Trump, qui veut bannir le réseau social mais a finalement accordé un délais de 45 jours à la société chinoise ByteDance pour vendre son application.

‘À la suite d’une conversation entre le CEO de Microsoft Satya Nadella et le président Donald J. Trump, Microsoft est prêt à poursuivre les discussions pour envisager un achat de TikTok aux États-Unis’, a déclaré le géant américain de l’informatique dans un communiqué diffusé dimanche.

Vendredi, le président Trump avait annoncé qu’il allait interdire aux États-Unis le réseau social, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois. ‘En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux États-Unis’, avait-il déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

Volte-face présidentielle

Une décision sur laquelle Donald Trump est partiellement revenu ce week-end en acceptant finalement d’accorder 45 jours à la firme chinoise ByteDance, maison-mère de TikTok, pour négocier la vente de la populaire application vidéo à Microsoft, croit savoir l’agence Reuters sur base de plusieurs sources proches de l’affaire. Un accord doit être bouclé avant le 15 septembre prochain.

Ce revirement, plutôt inhabituel dans le chef du président américain, ferait suite à de nombreuses pressions exercées par les conseillers de Donald Trump, ainsi que par des membres du parti républicain, selon une source citée par Reuters. Les uns comme les autres redoutent en effet qu’une interdiction pure et dure de TikTok, une appli particulièrement populaire auprès des jeunes, ne suscite la colère de cette tranche de la population, à moins de deux mois de l’élection présidentielle.

‘Un win-win en devenir’, a tweeté le sénateur républicain Lindsey Graham, après le changement de cap de Donald Trump.

Microsoft en position de force

Toutefois, et même si la firme de Redmond se retrouve désormais en position de force dans ses négociations avec ByteDance, Microsoft a prévenu qu’il n’y avait à ce stade aucune garantie qu’un accord soit conclu.

‘Microsoft est pleinement conscient de l’importance de répondre aux préoccupations du président. Elle s’est engagée à acquérir TikTok sous réserve d’un examen complet de la sécurité et à fournir des avantages économiques appropriés aux États-Unis, y compris au Trésor américain’, a précisé le géant de l’informatique dans sa déclaration.

L’application TikTok est devenue le nouveau front de l’affrontement entre les économies américaine et chinoise. Ce lundi, le quotidien China Daily, soutenu par l’État, a estimé que ByteDance était la victime d’une ‘chasse aux sorcières’ de la part des États-Unis et qu’il n’existait aucune preuve comme quoi TikTok représentait une menace pour sa sécurité nationale.

50 milliards de dollars?

Quoi qu’il en soit, si un rachat devait intervenir, Microsoft, qui possède également le réseau social professionnel LinkedIn, deviendrait un concurrent majeur des autres géants du secteur comme Facebook ou Snapchat. L’accord sur la table propose de reprendre les activités de TikTok aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Aucun chiffre n’a filtré quant au montant de l’éventuelle transaction. Selon certaines sources, ByteDance valoriserait toutefois TikTok à plus de 50 milliards de dollars.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.929.838
  • Nombre
    de décès
    959.504
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    102.295
  • Nombre
    de décès
    9.948
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks