Pas d’effort inutile, finalement ? Le métavers devrait rapporter plus de 1.000 milliards de dollars par an en Asie

Le métavers pourraient rapporter quelque 1.400 milliards de dollars par an en Asie d’ici 2035, selon une nouvelle étude.

Pourquoi est-ce important ?

Ces dernières semaines, Meta a fait l'objet de vives critiques après qu'il est apparu clairement que le pari de Mark Zuckerberg sur le métavers avait mis l'entreprise en difficulté. La société a investi quelque 70 milliards de dollars dans le projet, dont 20 milliards rien que cette année, mais sans succès jusqu'à présent. En conséquence, Meta a vu ses actions diminuer de plus de 74% cette année. Pourtant, contre toute attente, Zuckerberg décide de doubler son investissement l'année prochaine, pour le porter à 39 milliards de dollars. Cette attitude têtue pourrait être largement récompensée à l'avenir, semble-t-il.

L’essentiel : selon un nouveau rapport de la société de conseil Deloitte, le métavers aura un impact transformateur sur les économies asiatiques.

  • Il s’agit, selon Zuckerberg, d’un monde virtuel où nous communiquerons et nous nous rencontrerons plus tard, et où les cryptomonnaies seront utilisées pour les transactions.
  • Bien que la technologie n’en soit qu’à ses débuts, le métavers est déjà bien intégré en Asie. Des millions de personnes y utilisent chaque jour des plateformes virtuelles comme Fortnite, Roblox et Decentraland. « Le métavers n’est plus de la science-fiction. Les premières plateformes de métavers sont déjà utilisées par des millions de personnes ».
  • Leur contribution pourrait représenter entre 800 millions et 1.400 milliards de dollars de PIB en Asie d’ici 2035, en supposant un « investissement technologique soutenu » au cours des cinq à dix prochaines années.
  • Cette estimation se fonde sur l’expertise sectorielle du continent en tant que méga producteur d’électronique et de semi-conducteurs.

Zoom avant : Les jeunes montrent un intérêt massif pour les technologies de pointe.

  • Selon Deleesha Kulasooriya, directeur général de Deloitte interrogé par CNBC, ce sont principalement les jeunes qui interagissent et s’engagent dans le métavers. Or, les jeunes d’Asie représenteraient 60% de la population totale des jeunes dans le monde.
  • La plupart d’entre eux entrent d’abord en contact avec le métavers par le biais des jeux. L’Asie constitue la plus grande base de jeux au monde avec quelque 1,3 milliard de joueurs mobiles.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20