La rumeur du départ de Mark Zuckerberg de Meta donne un petit coup de pouce aux actions de la société

L’entreprise de médias sociaux Meta était dans le rouge au début de la journée de négociation aux États-Unis, mais le titre a soudainement gagné du terrain après les rumeurs selon lesquelles le PDG Mark Zuckerberg quitterait l’entreprise l’année prochaine. Un porte-parole du géant technologique a démenti ces informations.

Pourquoi est-ce important ?

Des chiffres trimestriels décevants et de fortes hausses des taux d'intérêt ont mis la pression sur le Meta. Le cours de son action a chuté de près de 70 % depuis le début de l'année.

Dans l’actu : The Leak, un site d’information qui se concentre sur le signalement des fuites, a écrit cet après-midi, sur la base d’une source de chez Meta, que M. Zuckerberg quittera son poste de PDG de la société de médias sociaux l’année prochaine. Andy Stone, responsable de la communication chez Meta, a démenti ces informations sur Twitter.

  • Meta avait commencé la journée de négociation avec une baisse de plus de 1 %, mais a soudainement gagné du terrain après les rumeurs. L’action se négocie maintenant à un niveau supérieur de 2,2 % par rapport au niveau le plus bas d’aujourd’hui. Par rapport au cours de clôture d’hier, Meta est cotée à 0,85 % dans le vert.
  • Ainsi, une immense flambée n’est donc pas à l’ordre du jour après les rumeurs, mais le revirement soudain montre tout de même que les investisseurs ne seraient pas si mécontents, si Zuckerberg quittait l’entreprise.

Les investisseurs ne sont pas satisfaits du métavers

Les détails : Meta a récemment communiqué des chiffres trimestriels décevants. Les bénéfices du troisième trimestre ont chuté à 4,4 milliards de dollars, le plus bas niveau depuis 2017.

  • Ces chiffres montrent également que le métavers, le produit phare de Zuckerberg, a enregistré une perte de 3,7 milliards de dollars.
  • Ces investissements lourds dans le monde virtuel ne sont pas du goût des actionnaires. L’actionnaire Brad Gerstner d’Altimeter Capital a récemment demandé à Zuckerberg, dans une lettre ouverte, de limiter les investissements dans le métavers à 5 milliards de dollars. En 2021, ce projet pèsera plus de 10 milliards de dollars de bénéfices.
  • Selon la source de The Leak, l’éventuel départ de Zuckerberg n’aurait aucun impact sur le projet de métavers.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20