Face à la chute de Meta, un actionnaire monte au créneau : il faut une réduction des effectifs et des investissements dans le métavers

Dans une lettre ouverte, un actionnaire de Meta, Brad Gerstner, également président et PDG d’Altimeter Capital, a fait part de ses inquiétudes concernant la stratégie de l’entreprise vis-à-vis du métavers. Il estime que la lenteur avec laquelle le projet avance met en péril la confiance des investisseurs et donc, par extension, l’avenir de l’entreprise.

Pourquoi est-ce important ?

La descente aux enfers se poursuit pour Meta. Alors que l’entreprise multiplie les difficultés et déconvenues, voilà que l’un de ses actionnaires monte au créneau pour lui indiquer que sa stratégie n’était pas la bonne et que cela pourrait lui coûter cher à terme.

Dans l’actu

  • Meta doit réduire ses effectifs de 20% et limiter ses investissements dans le métavers – logiciels et matériel VR – à un maximum de 5 milliards de dollars par an, préconise l’actionnaire de Meta Brad Gerstner dans une lettre ouverte.
  • Il estime que de cette manière, l’entreprise de Mark Zuckerberg pourra retrouver de sa superbe, de son « mojo ».

Les détails

  • La lettre ouverte adressée à Meta et à Mark Zuckerberg est le dernier signe que les investisseurs de l’entreprise commencent à exprimer des réserves, en raison de ses dernières performances.
    • La valeur de l’action de Meta a baissé de plus de 61% en 2022.

« Meta doit rétablir la confiance avec les investisseurs, les employés et la communauté technologique afin d’attirer, d’inspirer et de retenir les meilleures personnes au monde. En bref, Meta doit être en forme et concentré. »

a écrit Gerstner dans la lettre.
  • Le président et PDG d’Altimeter Capital – un fonds d’investissement qui possédait encore 2 millions d’actions de Meta à la fin du deuxième trimestre – fait également part de sa baisse de confiance envers les ambitions de l’entreprise dans le monde virtuel. D’autant plus que les avancées sont très lentes.
    • Lors de son changement de nom, en octobre 2021, Meta a annoncé son projet d’investir 10 milliards de dollars par an dans la technologie du métavers.
    • Début du mois, Meta a dévoilé un nouveau casque de réalité virtuelle haut de gamme, alors que l’intérêt des utilisateurs pour la VR ou simplement pour Horizon Worlds, premiers pas de l’entreprise dans le monde virtuel, est loin d’être au beau fixe.

« Un investissement estimé à plus de 100 milliards de dollars dans un avenir inconnu est surdimensionné et terrifiant, même selon les normes de la Silicon Valley »

Et après ?

  • Le concept même de métavers est encore confus pour beaucoup de gens, estime l’actionnaire. C’est pourquoi Meta devrait investir 1 à 2 milliards de dollars par an pour dissiper cette confusion et, ainsi, donner envie aux utilisateurs de s’immerger dans l’expérience qu’il propose.
  • En se séparant d’une partie de son personnel et en limitant les dépenses dans le métavers, Meta pourrait doubler son flux de trésorerie disponible et améliorer le cours de l’action. De cette manière, l’entreprise pourrait retrouver la confiance des investisseurs, mais aussi renouer avec son « mojo ».
  • Pour l’heure, le principal intéressé n’a pas réagi.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20