Reprise du marché asiatique : Jack Ma se retire de Ant Group, et les actions d’Alibaba remontent

Les actions technologiques chinoises remontent la pente, avec Alibaba en tête. Mais ce retour de l’optimisme au sein des bourses asiatiques en général et chinoises en particulier sera peut-être de courte durée.

Pourquoi est-ce important ?

Le secteur technologique chinois avait subi les foudres restrictives de Pékin ces deux dernières années. Mais l'heure semble maintenant au lâcher prise.

Dans l’actualité : Jack Ma, l’ancien grand ponte de la tech en Chine, devenu soudainement bien plus discret depuis ses ennuis avec les autorités, a cédé le contrôle de la société de payement en ligne Ant Group, géant du payement numérique en Chine.

  • Jack Ma possédait plus de 50 % des droits de vote chez Ant Group, chiffre qui va désormais tomber à 6,2 %. L’entreprise a expliqué que Jack Ma ne serait plus la « personne de contrôle » de la société, mais seulement l’un des dix principaux actionnaires de celle-ci.
  • Ant Group est le leader incontesté du payement en ligne en Chine avec son système Alipay.
  • L’autre société-phare de Jack Ma, le géant du commerce en ligne Alibaba, a vu son cours grimper de 9% suite à cette annonce. C’est le plus haut niveau atteint depuis six mois par les actions de la société. Celles-ci avaient chuté de 27% l’année dernière.

Le contexte : la fin de la période de répression du secteur technologique ?

  • Selon Business Insider, un haut responsable de la banque centrale chinoise a laissé entendre que Pékin pourrait à nouveau lâcher la bride au secteur tech du pays. Jack Ma, à la fois homme d’affaires à succès et personnage volontiers critique à l’égard du système, avait véritablement servi de bouc émissaire fin 2020, et a véritablement disparu du jour au lendemain.
  • Il a depuis refait surface et semble s’être exilé au Japon. Quoiqu’il en soit, il est beaucoup moins actif au sein des différentes entreprises technologiques qu’il a contribué à fonder.
  • La semaine dernière, l’autorisation d’injecter 1,5 milliard de dollars dans une filiale de Ant Group laissait entendre que Jack Ma et le gouvernement chinois avaient trouvé un terrain d’entente. Il se peut que cela soit au prix de sa position dominante au sein du groupe.

Des actions qui remontent la pente

  • L’indice Hang Seng Tech – un indice qui suit les 30 plus grandes sociétés technologiques cotées à Hong Kong – a clôturé en hausse de 3,2 %. Les actions des géants chinois de la technologie cotés à Hong Kong, Tencent et NetEase, ont clôturé en hausse de 3,6 % et 2,6 % respectivement.
  • L’indice Hang Seng de Hong Kong a clôturé en hausse de 1,9 %, l’indice composite de Shanghai a gagné 0,6 % et l’indice composite de Shenzhen 0,7 %.
  • Une vague d’optimisme qui entraine les autres actions technologiques asiatiques : l’indice coréen Kospi a clôturé en hausse de 2,6 %, tandis que le Nikkei japonais a progressé de 0,9 %.

Ouverture du pays, reprise des échanges, mais virus en embuscade

  • Le régime semble prêt à abandonner sa politique d’ultra-régulation des entreprises, tout comme il a abandonné sa politique sanitaire hyper stricte.
  • Le soulagement des Chinois laisse espérer un retour de la consommation, d’autant plus que le Nouvel An lunaire approche, ce qui serait très positif pour l’économie.
  • Mais le nombre de contaminations explose dans le pays, et il n’est pas exclu que la situation sanitaire s’aggrave drastiquement. Or, avec le retour des touristes chinois dans de nombreuses parties du monde, une nouvelle vague virale reste à craindre.

« Bien que ce soit une étape positive vers une reprise de la croissance à plus long terme, les risques de vagues de virus à court terme sont remis en question, ce qui pourrait être un catalyseur de la nervosité au cours des prochaines semaines. »

Yeap Jun Rong, stratège de marché pour la plateforme de trading en ligne IG
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20