Lituanie: la Chine durcit encore ses restrictions à l’importation

La Chine bloque désormais des importations de pays de l’UE quand elles contiennent des composants provenant de Lituanie, pays avec lequel elle se dispute autour de Taïwan, a affirmé le commissaire européen au commerce,  Valdis Dombrovskis, dans un entretien paru vendredi.

« Nous connaissons désormais de nombreux cas où des importations en provenance de Lituanie et de l’UE sont bloquées dans les ports chinois, et le nombre augmente chaque jour », a déclaré M. Dombrovskis dans cette interview au journal conservateur ‘Die Welt’, ajoutant que l’UE était « préoccupée » par cette situation. 

Embargo jusqu’aux pièces détachées

« Apparemment, les douanes chinoises refusent de dédouaner des marchandises en provenance d’autres pays de l’UE si elles contiennent des pièces provenant de Lituanie », a-t-il ajouté. « Cela va de petites livraisons à de très grosses. L’éventail est également large en ce qui concerne les sommes en jeu. Vu l’énorme volume d’échanges quotidiens entre l’UE et la Chine, il n’est pas étonnant que ce chiffre augmente très rapidement », a-t-il dit.

L’Union européenne a annoncé récemment être en contact avec les autorités chinoises « pour clarifier rapidement la situation » concernant des blocages de biens en provenance de Lituanie, et indiqué réfléchir au dépôt d’une plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce, si nécessaire.

Vilnius accuse Pékin de bloquer ses produits à la douane pour protester contre l’ouverture en juillet d’une représentation diplomatique taïwanaise dans cet État balte. La Chine rechigne à toute utilisation officielle du mot Taïwan, de peur que cela ne contribue à donner une légitimité internationale à l’île, qu’elle considère comme faisant partie de son territoire.

Pékin avait déjà annoncé le 25 novembre qu’elle arrêtait de délivrer des visas en Lituanie, quatre jours après avoir déjà réduit ses liens commerciaux et diplomatiques avec le pays balte.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20