L’iPhone 11, le smartphone le plus vendu en 2020, relègue son plus proche concurrent à 26 millions d’unités

EPA-EFE/DAVID CHANG

L’entreprise londonienne de collecte de données Omdia a dressé le bilan des ventes de smartphone en 2020. Apple domine le top 10, talonné par Xiaomi. Huawei pâtit des sanctions américaines et n’intègre pas le classement des 10 smartphones les plus vendus. L’iPhone 11 est sur une autre planète.

Omdia a rendu son rapport sur les ventes des 6 premiers mois de 2020. L’iPhone 11 s’est vendu à plus de 37 millions d’unités, reléguant son plus proche concurrent, le Samsung A51 (11 millions) à plus de 26 millions d’unités.

Apple classe 5 smartphones dans le top 10 (iPhone SE, iPhone XR, iPhone 11 Pro Max et iPhone 11 Pro). Le géant américain est suivi par le constructeur chinois Xiaomi qui place 4 smartphones.

Omdia

Huawei, qui subit une guerre ouverte des autorités américaines, n’intègre pas le top 10. La baisse des ventes de ses smartphones ne se limite pas aux États-Unis. 01Net a pu consulter des documents confidentiels qui sont sans appel: malgré plus d’un million de smartphones vendus en France sur les 6 premiers mois 2020, il s’agit d’une baisse de 21% par rapport à 2019.

Au niveau mondial, par rapport aux 6 premiers mois de 2019, Samsung connait aussi quelques difficultés. Le constructeur sud-coréen plaçait 4 smartphones dans le top 10 en 2019, on n’en retrouve aucun en 2020. Xiaomi a clairement pris le dessus sur Samsung dans le top 10. Un constat valable également en France où le constructeur chinois a vu ses ventes progresser de 105%.

Au total

Samsung reste malgré tout le leader mondial du marché avec pas moins de 58,3 millions de smartphones vendus dans le monde lors du 1er trimestre 2020 (71,9 en 2019). Il est suivi par Huawei avec 49 millions de smartphones vendus (59,1 en 2019) et Apple avec 36,7 millions qui reste contant (36,8 millions) au premier trimestre.

Notons que les ventes de smartphones ont connu une forte baisse en 2020 suite à la crise du coronavirus. Une baisse qui oscille entre 11% et 17% selon les analystes sur le premier trimestre.