Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 10 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’hécatombe sur les réseaux sociaux: Snapchat tourne à son tour le dos à Trump pour ses réactions aux manifestations

Logo Business AM
Tech

03/06/2020 | Sonia Romero | 5 min de lecture

EPA-EFE/SASCHA STEINBACH ILLUSTRATION

Snapchat ne fera plus la promotion du contenu du compte du président américain en réponse à ses propos concernant les manifestations provoquées par la mort de George Floyd. Cette décision rendra désormais les messages Snapchat de Trump plus difficiles à trouver dans l’application.

Snapchat est donc le dernier réseau social à se désolidariser du président des Etats-Unis pour sa réponse aux manifestations qui secouent actuellement tout le pays.

‘Nous ne faisons pas la promotion du contenu du président sur la plateforme Discover de Snapchat’, a déclaré un porte-parole de la société. ‘Nous n’amplifierons pas les voix qui incitent à la violence et à l’injustice raciale en leur donnant une promotion gratuite sur Discover. La violence et l’injustice raciales n’ont pas leur place dans notre société et nous sommes solidaires de tous ceux qui recherchent la paix, l’amour, l’égalité et la justice en Amérique’.

L’outil Discover permet aux utilisateurs de s’informer grâce aux contenus éditoriaux que les médias sont invités à partager. Selon un porte-parole, Snapchat a pris cette décision le week-end dernier après que Trump ait qualifié dans ses tweets les manifestants de ‘chiens les plus vicieux [avec] les armes les plus inquiétantes que j’ai jamais vus’.

Campagne électorale sur Snapchat

L’application ne supprimera toutefois aucun contenu et ne changera pas l’apparence de ses messages pour ses abonnés, comme c’est le cas sur Twitter avec la mention ‘vérifier les faits’. Mais au contraire de Facebook qui laisse une liberté d’expression quasi absolue, Snapchat vérifiait déjà régulièrement les annonces politiques en tous genres sur son application.

Cette décision porte un coup dur sur la campagne électorale du président actuel. Son équipe est très présente sur le réseau social, explique Engadget, dépensant des sommes colossales en publicités sur l’application. Celles-ci ne seront toutefois pas affectées par la décision de Snapchat. Mais la société ne fera plus de ‘promotion gratuite’ du compte de Trump en lui faisant apparaître dans la section ‘For You’ de la rubrique Discover. Et ça, c’est un sacré coup à sa stratégie pour atteindre une base électorale la plus large possible.

Google prend également position

Signe ou non d’un consensus des entreprises tech, Google annonçait presque au même moment accorder 12 millions de dollars de subventions aux organisations assurant l’égalité raciale. Le CEO d’Alphabet Sundar Pichai a aussi demandé à son personnel de respecter 8 minutes et 46 secondes de silence pour honorer les vies noires perdues. Cette durée correspond à celle pendant laquelle George Floyd a été maintenu sous les genoux d’un policier blanc avant de mourir.

‘Je me rends compte que rien de cette semaine ne ressemble à la routine – et que cela ne devrait pas être le cas’, écrit Pichai dans un e-mail adressé au personnel. ‘Notre communauté noire souffre, et beaucoup d’entre nous cherchent des moyens de défendre nos convictions et de tendre la main aux personnes que nous aimons pour leur témoigner notre solidarité.’ Il a également déclaré avoir rencontré employés afro-américains de Google mardi.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks