Les Saoudiens prennent de parts dans l’organisation du festival Rock Werchter

Mohammed bin Salman (MBS) – Isopix

L’Arabie saoudite a acheté une participation de 5,7% dans la société événementielle californienne Live Nation. Cette société est aussi active en Belgique puisqu’elle est la promotrice du festival Rock Werchter, entre autres.

L’investissement saoudien dans la plus grande société d’organisation de concert au monde n’est pas passé inaperçu. Des documents ont été envoyés lundi au Comité de la Bourse américaine.

Live Nation pèse un demi-milliard de dollars, mais a été durement touché par la crise du coronavirus. Festivals et concerts sont en pause et repoussés à des dates ultérieures dans le meilleur des cas. Quelque 8.000 spectacles ont été affectés concernant 15 millions de billets.

MBS

Le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite, du prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS), n’est pas à son coup d’essai. Ses investissements dans le divertissement en occident se multiplient, à l’image de ce qu’a pu faire son voisin et ennemi juré, le Qatar, quelques années plus tôt.

MBS tente par exemple d’acquérir le club de Premier League de Newcastle en Angleterre. La nouvelle tactique géopolitique de l’Arabie saoudite se concentre autour du softpower. Un principe bien connu en géopolitique, qui vient des États-Unis, et qui peut se résumer par le trio Coca-Cola, Jeans et Hollywood.

Pendant ce temps, l’Arabie saoudite vient d’abolir la peine de mort… pour les mineurs.