Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 06 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les géants de la tech garderont un droit de censure sur leur plateforme

Logo Business AM
Tech

27/02/2020 | Baptiste Lambert | 2 min de lecture

epa

Une décision de justice en appel le confirme: Facebook, Google ou encore Twitter peuvent garder un droit de censure sur leur plateforme. Cela n’enfreint pas le 1er amendement de la Constitution sur la liberté d’expression.

La décision provient de la cour d’appel de San Francisco. Elle rejette une plainte du média conservateur PragerU, qui accusait YouTube d’avoir enfreint le 1er amendement de la Constitution américaine relatif à la liberté d’expression et de la presse.

Cet article s’applique en effet aux institutions gouvernementales et pas aux sociétés privées. Les géants de la tech garderont donc un droit de censure concernant leur plateforme. Elles pourront retirer les contenus qu’elles jugent haineux, discriminatoires ou qui relèvent de la désinformation.

‘Discriminatoire’

PragerU se plaignait d’une ‘mesure discriminatoire’ de la part de Google, ses vidéos sur ‘les questions environnementales’ ou encore ‘l’égalité hommes-femmes’ ayant été supprimées, contrairement aux contenus de médias plus libéraux.

Si YouTube s’est félicité de cette décision, PragerU ne compte pas en rester là: ‘Ce jugement est bien sûr une déception mais nous n’allons pas abandonner la lutte et allons continuer à alerter le public sur la censure des idées conservatrices par les géants de la tech’, a fait savoir le média dans le Wall Street Journal.

Source: Wall Street Jounal


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks