Les affrontements de Hong Kong, ça se passe aussi sur GTA V

Le célèbre jeu vidéo GTA V est devenu un nouveau théâtre d’affrontements entre les manifestants pro-démocratie hongkongais et les partisans du pouvoir chinois.

Depuis le mois de mars, émeutiers et forces de l’ordre s’affrontent régulièrement dans les rues de Hong Kong. À la base de ces manifestations, souvent violentes, un projet de loi permettant au gouvernement chinois d’extrader des citoyens hongkongais.

Après 7 mois d’impasse, les militants-gamers ont trouvé un nouveau ‘terrain de jeu’, virtuel cette fois: GTA V, en ligne. ‘C’est une façon ludique d’engager le débat avec des personnes qui ont des points de vue différents, puisque le jeu rassemble jusqu’à 30 inconnus qui ne sont pas nécessairement très au courant de la situation à Hong Kong’, explique ainsi un jeune manifestant sur le site de CNN.

Casques jaunes et masques à gaz

Tout a commencé par une mise à jour du jeu en décembre dernier, note le site Korii. Celle-ci a permis aux adeptes de GTA de customiser leurs avatars avec des articles vestimentaires ressemblant à ceux portés par les manifestants pro-démocratie, notamment des casques jaunes ou des masques à gaz. Les protestataires se sont passé l’info sur le forum LIHKG et se sont mis à équiper leurs persos. Par la suite, les joueurs de Hong Kong ont commencé à organiser des raids violents dans la ville virtuelle de Los Santos habillés de la sorte.

Il n’a pas fallu longtemps pour que les gamers pro-Pékin réagissent. Ceux-ci se sont également passé le mot et ont commencé à équiper leurs personnages de tenues anti-émeutes de la police. L’affrontement pouvait commencer.

La version online de GTA V permet de rassembler jusqu’à trente joueurs (PS4, Xbox One ou PC) dans un monde ouvert. Ceux-ci peuvent évoluer en solo ou en équipe. Dans le cas qui nous occupe, c’est bien sûr la seconde option qui est privilégiée et qui donnent lieu à des affrontements ultra-violents (voitures brulées, tirs, saccages, etc.), mais heureusement virtuels, ceux-là.

À noter qu’assez ironiquement, le jeu GTA V n’est pas approuvé par les autorités chinoises, notamment pour sa… violence. Il est cependant accessible via de nombreuses plateformes légales (par exemple, Steam) ou illégales.

Plus
Lire plus...
Marchés