Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 26 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les administrateurs de Nethys bloquent une éventuelle reprise d’Integrale

Logo Business AM
Business

24/10/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Isopix

Les administrateurs de Nethys au sein du conseil d’administration d’Integrale, une de ses filiales, ont rejeté une offre de reprise de dernière minute de l’assureur liégeois, s’étonne ce samedi le Setca.

Une délégation de travailleurs ‘masqués mais pas bâillonnés’ se rassemblera dès lors lundi matin devant le siège de Nethys, à Liège, pour faire part de son mécontentement et de son inquiétude, annonce le syndicat socialiste.

Lundi dernier, une cinquantaine de travailleurs d’Integrale avaient déjà distribué des petits-déjeuners pour protester contre l’absence de repreneur et de recapitalisation de l’assureur liégeois, à l’initiative du Setca et de la CNE. Les membres du personnel souhaitaient ainsi montrer ‘leur détermination à ne pas être une simple variable d’ajustement’.

‘Un CA qui nous interpelle fortement’

Ce lundi, à partir de 7h30, les organisations syndicales feront le point avec les employés d’Intégrale sur le conseil d’entreprise qui s’est tenu ce samedi ainsi que sur le conseil d’administration qui a eu lieu vendredi.

‘Un CA où de manière quelque peu étonnante, et qui nous interpelle fortement, les administrateurs de Nethys n’ont pas voulu donner une chance à une proposition, certes de dernière minute mais apparaissant sérieuse, de reprise de l’ensemble de l’entreprise’, constate Julien Dohet, secrétaire politique du Setca Liège.

Les organisations syndicales feront un point presse à 8h et ne s’exprimeront pas avant, réservant les informations aux travailleurs d’Intégrale, précise encore l’organisation socialiste.

Une offre de dernière minute

Vendredi soir, le CA de l’assureur liégeois avait cependant annoncé avoir reçu une offre d’un candidat repreneur. ‘Le conseil d’administration a décidé vendredi soir de soumettre à la Banque nationale de Belgique et aux actionnaires, avec la recommandation favorable du comité de direction, la proposition du candidat repreneur’, avait indiqué l’entreprise.

‘La mise en liquidation de la société lors de l’assemblée générale extraordinaire du 7 décembre pourrait être évitée. La proposition reçue semble sérieuse, professionnelle et offre non seulement la perspective de poursuivre les activités actuelles mais aussi de développer de nouvelles activités connexes à l’assurance-vie’, indiquait le président du conseil d’administration d’Integrale, Michel De Wolf.

La filiale de Nethys a un besoin urgent de capital supplémentaire car elle ne répond pas aux exigences de solvabilité de la Banque nationale. Son ratio de solvabilité – qui indique le montant des fonds propres dont l’assureur a besoin pour faire face à ses engagements – est passé sous la barre des 100% au début de l’année. La société se concentre presque exclusivement sur les assurances groupe et vie. En période de taux d’intérêt très bas, cela rend l’assureur encore plus vulnérable.

Après un plan de relance précédemment rejeté, Integrale s’est vu accorder un délai supplémentaire jusqu’au 27 octobre pour soumettre un nouveau plan de relance à la Banque nationale.

Lire aussi:

Source: Belga


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    59.750.988
  • Nombre
    de décès
    1.409.160
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    561.803
  • Nombre
    de décès
    15.938
Logo Business AM

Business AM | Stocks