Le VOKA plaide pour une régionalisation du marché du travail

Le Voka souhaite que les Régions prennent le contrôle total des leviers de la politique du marché du travail. « Confier les rênes du marché du travail aux Flamands », tel est le message de l’organisation patronale flamande à l’occasion du 11 juillet, fête de la Communauté flamande.

Selon le président du Voka, Wouter De Geest, le marché du travail en Belgique ne fonctionne pas correctement, par exemple parce qu’un adulte sur trois ne travaille pas. Les réformes du marché du travail doivent donc être la priorité numéro une de la relance. « Le Voka demande une approche différente dans les différentes parties du pays. Les partenaires de la coalition fédérale ont convenu que cela était possible. L’accord de gouvernement prévoit la possibilité ‘d’exécuter les compétences fédérales en matière d’emploi de manière asymétrique selon la région concernée’. Il est temps de le concrétiser et de mettre en œuvre les compétences en matière d’emploi de manière asymétrique. Même s’il ne s’agit que d’une mesure temporaire », fait savoir M. De Geest.

Il appelle donc à une réforme de l’État qui transfère les leviers de la politique du marché du travail aux Régions. « Confier les rênes de la politique du marché du travail entre les mains de la Flandre, de la Wallonie et de Bruxelles », insiste M. De Geest. La politique économique et la politique du marché du travail sont actuellement interprétées différemment par les divers gouvernements, dit-il.

« Le nombre de chômeurs temporaires en est l’illustration. La Flandre voulait que le VDAB (l’office flamand de l’emploi, NDLR) aide les personnes temporairement sans emploi. Ainsi, elles pourraient être réorientées ou employées temporairement par un employeur qui a beaucoup de travail. Mais l’enthousiasme était trop faible au niveau fédéral pour que cela soit possible. Et l’économie flamande réclame également de toute urgence une modernisation des règles relatives au travail de nuit afin que nous puissions rester compétitifs par rapport aux pays voisins. Sans résultat », conclut le président du Voka.

Pour aller plus loin:

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20