Le superkern rencontre le secteur de la santé: les deux arrêtés royaux sont abolis

La ministre de la Santé publique Maggie De Block (Isopix)

Les deux arrêtés royaux qui ont suscité le mécontentement du personnel soignant ont été abrogés. C’est ce qui a été convenu samedi lors de la réunion du superkern.

L’une de ces décisions permet aux gouverneurs de réquisitionner du personnel. Une autre décision permet aux professionnels de la santé d’effectuer davantage de tâches qui, auparavant, ne pouvaient être effectuées que par des infirmières. L’insatisfaction à l’égard des textes juridiques a déjà conduit à des grèves dans les hôpitaux.

Lors de la réunion hebdomadaire du superkern, il a été décidé samedi de révoquer les deux décisions. Techniquement parlant, il faut maintenant voter deux nouveaux arrêtés royaux qui annulent les effets des deux précédents.

Tests d’immunité

En outre, il existe également un accord de principe sur un prix maximum pour les tests sérologiques au Covid-19 chez les médecins généralistes. Les tests sérologiques sont utilisés pour déterminer si une personne possède des anticorps contre le coronavirus et a donc été infectée. Un remboursement de 9,60 euros est prévu pour certains groupes cibles.

Lire aussi: