Le Qatar impose une taxe de 100 % sur l’alcool

Le Qatar, organisateur dela Coupe du Monde de football en 2022, vient de débuter l’annéeavec l’introduction d’une taxe sur l’alcool de 100%. Il y a quelquessemaines, le gouvernement conservateur musulman du Qatar avaitindiqué qu’il introduirait dans budget annuel une taxe sur lesproduits qui nuisent à la santé ou à l’environnement.

L’introduction de cettenouvelle taxe a été annoncée par l’autorité générale des douanesdu Qatar. Dans ce pays, il est légal d’acheter de l’alcool grâce àun permis et d’en consommer dans les bars, clubs et hôtels disposantd’une licence. Cependant, la consommation d’alcool en public estinterdite.

Taxe « péché »

Cette nouvelle taxe,surnommée la taxe « péché », concerne à la fois labière, le vin et les spiritueux. Une bouteille de gin de la marqueBombay Sapphire de 100 cl coûtera désormais 340 rials, soit 81euros. Pour une bouteille de vin sud-africain Shiraz, il faudradébourser 86 rials, soit 23,20 euros. Pour un pack de 24 bièresHeineken de 330 ml, le consommateur devra payer 384 rials, soit 92euros.

Cette nouvelle loi estconsidérée par certains résidents du Qatar comme un impôt sur lepéché car la taxe concerne des produits qui, conformément à laloi islamique, ne peuvent être ni produits, ni vendus, ni consommés.

Le Qatar était déjàréputé pour ses prix élevés appliqués sur l’alcool. La nouvelletaxe concerne également les produits du tabac, les boissonsénergisantes et le porc. Une taxe de 50% a également étéintroduite sur les boissons non alcoolisées.

Suite aux premièresrumeurs concernant l’introduction de ces nouvelles taxes, certainsexpatriés, soit 88% de la population totale de l’émirat, ont décidéde stocker des produits contenant de l’alcool chez eux, ce qui aprovoqué de longues files dans plusieurs points de vente.

Football

L’alcool sera probablementun sujet sensible lors de l’organisation de la Coupe du Monde defootball par le Qatar en 2022. Les organisateurs du tournoi ontannoncé que l’alcool serait disponible pour les supporters danscertaines zones. Toutefois, l’alcool restera interdit dans lesespaces publics par respect pour les traditions du pays.

En Angleterre, plusieurs fans ont déjà annoncé leur intention deboycotter l’événement et de suivre les matchs de football à lamaison. D’autres supporters ont averti que les hausses de prixallaient très probablement conduire à la création d’un marchénoir de boissons illégales.

Les autorités du Qataront annoncé que les recettes de la nouvelle taxe seraientréinvesties dans des services publics tels que les écoles et leshôpitaux.

Plus
Lire plus...
Marchés