Le premier avion de ligne électrique s’apprête à prendre son envol

Le transport de voyageurs à des fins commerciales s’apprête à vivre un tournant. Le premier avion de ligne entièrement électrique va en effet bientôt prendre son envol. Il devrait entrer en service dès l’année prochaine.

Alice, c’est ainsi que la société israélienne Eviation a baptisé son avion de ligne 100% électrique. D’ici quelques semaines, l’engin réalisera son premier vol, a assuré le PDG d’Eviation, Omer Bar-Yohay. Pour l’instant, l’appareil s’est limité – avec succès – à des vols d’essai.

L’avion embarque une batterie de 2×640 kW dont la technologie est similaire à celle d’une voiture électrique voire d’un téléphone portable. Avec une charge de seulement 30 minutes et 11 passagers à son bord – dont 2 pilotes -, Alice peut voler pendant une heure et couvrir 440 miles nautiques, soit environ 800 kilomètres. Sa vitesse de croisière maximale est de 250 nœuds, soit 460 km/h. À titre de comparaison, un Boeing 737 peut atteindre 940 km/h. Avec son autonomie limitée, l’engin particulièrement silencieux se destine avant tout à des vols régionaux.

Une batterie de tests

Avant de pouvoir véritablement transporter des passagers, l’avion Alice devra encore subir plusieurs tests. Au cours des prochaines semaines, l’engin devra réaliser des tests de roulage à grande vitesse. Il sera envoyé sur une piste à différentes vitesses, afin de tester sa puissance et ses systèmes de direction, de freinage et d’antidérapage.

À l’origine, la société israélienne visait un premier vol avant 2022, mais les mauvaises conditions météorologiques dans le nord-ouest du Pacifique fin 2021 ont retardé les tests. Elle a également prévu plusieurs versions de son prototype, dont une plus spacieuse et une autre pour le fret.

Douze appareils Alice ont été commandés par la compagnie de transport DHL. Leur livraison est prévue pour 2024. Ils seront utilisés comme transporteurs de fret pour de courts trajets. Quant au transport de passagers, des avions Alice devraient entrer en service dès 2023. La société CapeAir prévoit en effet de relier Boston, Martha’s Vineyard, Nantucket et Hyannis grâce à ces appareils.

Début de l’aviation électrique

Bien que l’avion Alice soit prometteur, l’engin ne pourra pas concurrencer les actuels avions de ligne qui fonctionnent aux énergies fossiles, et ce, tout simplement en raison de son autonomie. Cette dernière est en effet particulièrement limitée. C’est d’ailleurs le gros défaut des avions de ligne électriques actuels. Ils ne peuvent voler que durant quelques heures seulement, avec un nombre limité de passagers ou de marchandises à leur bord.

Eviation espère cependant que des avions 100% électriques capables de transporter 20 à 40 passagers seront une réalité d’ici 7 à 10 ans. Mais pour cela, d’importantes améliorations devront être apportées aux batteries des avions. Quant à remplacer les appareils long-courriers, cela demandera encore plusieurs années.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20