Le Pentagone utilise l’intelligence artificielle pour voir « plusieurs jours dans le futur »

Le ministère américain de la Défense va utiliser l’intelligence artificielle pour prédire les actions d’États hostiles avant qu’elles ne se produisent.

Pourquoi est-ce important ?

L'intelligence artificielle n'en est peut-être qu'à ses débuts, mais cela ne signifie pas que de nombreux gouvernements ne croient pas en son potentiel. Le Pentagone développe un réseau d'IA qui, grâce à des global sensor networks et au cloud computing, devrait devenir la source ultime d'informations et offrir une "supériorité de décision" permettant de garder une longueur d'avance sur les ennemis.

Le US Northern Command, l’un des onze départements du Pentagone, expérimente un système appelé Global Information Dominance Experiments (GIDE). Il s’agit d’un système de capteurs mondiaux et de systèmes contrôlés par l’IA qui tentera d’atteindre une « domination de l’information » en utilisant la puissance de calcul du cloud computing.

Selon les hauts gradés de l’armée, le système d’IA a le potentiel de donner au Pentagone la capacité de voir « plusieurs jours dans le futur », rapporte The Drive.

« Minority Report » n’est plus une fiction

Cela signifie que le ministère américain de la Défense est convaincu que l’on peut prédire l’avenir en étudiant les modèles et les tendances dans des ensembles de données gigantesques.

Cela ressemble un peu à la technologie utilisée par Tom Cruise pour déjouer les crimes avant qu’ils ne se produisent dans le film à succès « Minority Report » de Steven Spielberg. Et le Northern Command affirme que la technologie est déjà entièrement disponible pour le Pentagone.

Le général Glen VanHerck a déclaré aux journalistes cette semaine qu’un troisième test avec GIDE est déjà en cours. Pour celui-là, les onze départements du Pentagone vont coopérer.

Un tel essai permettra d’examiner si le système peut fournir un avantage logistique et informationnel. Ce sont les deux pierres angulaires de la guerre moderne, selon les dirigeants militaires américains.

« Répondre de manière proactive à des choses qui vont se produire dans les jours qui suivent »

Selon M. VanHerck, l’utilisation de l’intelligence artificielle permettra de nombreuses applications futuristes. « Grâce à l’apprentissage automatique et à l’IA, nous pouvons rapidement détecter les changements et définir des paramètres pour le moment où nous recevons un avertissement pour aller examiner de plus près une situation dans un certain endroit », estime le général.

« Nous avons constaté que cela nous donne la possibilité de réagir de manière proactive à des événements qui ne se produiront pas dans quelques minutes ou quelques heures, mais dans quelques jours », a-t-il ajouté.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20