Le Parlement britannique donne le feu vert au Brexit le 31 janvier

De brexitdeal van Boris Johnson kreeg in het Lagerhuis 358 stemmen voor en 234 stemmen tegen. - EPA/UK
Boris Johnson – EPA

L’accord de Brexit du Premier ministre Boris Johnson a remporté un premier vote au Parlement britannique ce vendredi, franchissant ainsi une première étape décisive vers une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier.

Trois ans après le référendum de 2016, le conservateur Boris Johnson a remporté haut la main, le 12 décembre dernier, les élections générales au Royaume-Uni sur base de sa promesse de ‘réaliser le Brexit’. Huit jours plus tard, ce vendredi 20 décembre, la chambre basse du Parlement a approuvé avec 358 voix pour (234 contre) le projet de loi traduisant dans la loi l’accord de divorce négocié avec l’Union européenne.

‘Nous avons un pas de plus vers le Brexit’, s’est réjoui Boris Johnson sur Twitter, dans la foulée.

‘Concurrence équitable’

Le nouveau président du Conseil européen, Charles Michel, a pour sa part salué ‘une étape importante’. Il a cependant prévenu qu’une ‘concurrence équitable’ devra être la base de la future relation entre les 27 et les Royaume-Uni.

Le texte devra désormais faire l’objet de débats plus détaillés, à partir du 7 janvier. Le gouvernement britannique espère qu’il sera adopté dès le 9 janvier.

Une fois l’assentiment de la reine obtenu, il ne restera plus qu’au Parlement européen à ratifier l’accord pour que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne le 31 janvier.