Le métavers de Meta fait ses premiers pas en Europe et s’attire les railleries des internautes

La semaine dernière, Meta a annoncé le déploiement d’Horizon Worlds, la première version de son univers virtuel, en France et en Espagne, dans le cadre de son déploiement européen. À cette occasion, le PDG de l’entreprise, Mark Zuckerberg, a partagé un selfie de son avatar posant devant la tour Eiffel et la Sagrada Familia. Un cliché qui n’est pas passé inaperçu auprès des internautes.

Visage inexpressif, modélisation plus que basique des monuments français et espagnol, le selfie partagé par le PDG de Meta s’est attiré les moqueries des internautes. Ces derniers ont en effet fortement critiqué les graphismes grossiers du jeu vidéo développé par l’entreprise américaine. Cet aperçu rappelle plutôt les jeux PC des années 90 plutôt que ce à quoi devrait ressembler la prochaine grande révolution du web. 

Mark Zuckerberg prend la mouche

Les moqueries ont atteint un tel niveau qu’elles sont remontées aux oreilles du principal intéressé. LE PDG de l’entreprise n’a d’ailleurs pas eu d’autres choix que de réagir aux critiques. « Je sais que la photo que j’ai postée en début de semaine était assez basique — elle a été prise très rapidement pour célébrer un lancement. Les graphismes d’Horizon sont capables de bien plus, même avec des casques, et Horizon s’améliore très rapidement », a écrit le PDG de l’entreprise sur ses différentes plateformes, sous la description d’une nouvelle photo de son avatar beaucoup mieux réussie. Un commentaire qui laisse apparaitre un certain agacement de sa part.

À travers son post, l’homme a également assuré que les choses allaient bientôt s’améliorer au sein d’Horizon Worlds. « Des mises à jour majeures d’Horizon et des graphismes d’avatars sont à venir », a-t-il indiqué, précisant que sa conférence annuelle Connect – qui devrait avoir lieu fin septembre – serait l’occasion pour lever le voile sur ces améliorations. Une promesse que les internautes n’oublieront pas.

Amateurisme

Il est assez étonnant que Meta ait posté une image aussi peu valorisante pour son travail. Le selfie en question fait en effet peine à voir pour une entreprise aussi importante que celle de Mark Zuckerberg. Et cela ne présage rien de bon pour son monde virtuel.

Si le selfie est bien le résultat d’une photo « prise rapidement pour célébrer » le lancement d’Horizon Worlds en France et en Espagne, cela ne fait renforcer que l’aspect amateurisme de la démarche. Lorsqu’on est une entreprise aussi gigantesque que Meta, la communication se doit d’être réfléchie et irréprochable, et cela vaut pour les médias partagés sur les réseaux sociaux.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20