‘Le gouvernement Wilmès reste en place jusqu’au 1er octobre’

Sophie Wilmès. – Isopix

L’actuel gouvernement, dirigé par Sophie Wilmès, va être prolongé jusqu’au 1er octobre. C’est ce qui a été convenu entre les partis de la future coalition Vivaldi. L’échéance précédente du 17 septembre sera donc reportée de deux semaines.

Les présidents des sept partis de la coalition Vivaldi se sont réunis par vidéoconférence ce jeudi après-midi. Ils sont parvenus à un consensus sur ce qui devait se passer au-delà du 17 septembre et la fin de la confiance votée par la Chambre en mars dernier.

Le scénario sera officiellement présenté au roi vendredi par les préformateurs, mais il a toutefois déjà fuité via De Tijd. Selon le quotidien flamand, le vote de confiance sur le gouvernement Wilmès devrait être reporté de deux semaines, au 1er octobre. Une sorte de ‘no man’s land’ politique devrait donc s’installer temporairement: le gouvernement resterait en fonction au-delà du 17 septembre, mais sans demander le vote de confiance de la Chambre ni démissionner.

Six mois

Bien que le gouvernement soit minoritaire, l’équipe de la Première ministre Sophie Wilmès avait reçu la confiance de la Chambre le 17 mars dernier pour une durée de six mois. Celle-ci devait donc prendre fin ce 17 septembre. Sophie Wilmès, elle-même, a toujours indiqué qu’elle demanderait le vote de confiance au plus tard dans les six mois. La question demeurait toutefois de savoir si suffisamment de partis soutiendraient cette nouvelle demande.

Mais la contamination par le coronavirus du préformateur Egbert Lachaert (Open Vld) a rendu une situation délicate encore plus précaire. En conséquence, libéraux, socialistes, verts et CD&V semblent désormais avoir accepté d’accorder au gouvernement Wilmès une prolongation de deux semaines.

Lire aussi: