Bientôt des panneaux solaires flottants à la mer du Nord?

Pour répondre à la demande d’énergie verte et au manque de place en Belgique, le secrétaire d’État à la Mer du Nord Philippe De Backer (Open Vld) propose de créer un parc de panneaux solaires flottant sur la mer du Nord.

Le secrétaire d’Etat à la Mer du Nord Philippe De Backer (Open Vld) veut poser des panneaux solaires flottants à la mer du Nord pour répondre à la demande croissante d’énergies renouvelables en Belgique. Une façon de répondre à la possible disparation des centrales nucléaires, prévue pour 2025 par le pacte énergétique.

Le projet test de De Backer devrait débuter en 2020. Les panneaux solaires seront posés sur des îles flottantes glissant « dans les parcs éoliens de Zeebrugge », là où « les bateaux ne sont pas autorisés à naviguer entre les éoliennes », explique le secrétaire d’État au Nieuwsblad ce vendredi.

« Les îles pourront se déplacer avec les vagues », précise De Backer, mais elles ne seront pas visibles depuis la plage. Ce projet devrait produire de 2,2 à 4 gigawatts d’ici 2030. 

L’idée lui est venu de Chine, de Huainan, plus précisément. C’est là que se trouve la plus grande ferme solaire flottante au monde: elle produit 40 mégawatts, ce qui permet d’alimenter 15.000 familles en électricité. Parallèlement, les Pays-Bas planchent également sur un projet de panneaux solaires flottants. L’avenir nous dira si cette idée est rentable.