Le géant de la tech IBM se scinde en deux pour se focaliser sur le cloud et l’IA

EPA

Le groupe informatique américain IBM va se scinder en deux sociétés. Les activités gestion de réseau, soit environ un quart du groupe actuel, seront transférées à une nouvelle société cotée en bourse.

IBM scinde ses activités dans l’infrastructure IT afin de pouvoir se concentrer pleinement sur les services cloud et l’intelligence artificielle, deux marchés en croissance pour les années à venir. IBM veut en particulier mettre le focus sur les services cloud dits ‘hybrides’, une combinaison de services et de programmes par Internet et de logiciels installés localement.

IBM est actuellement numéro 4 sur le marché mondial du cloud, derrière Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google.

NewCo

Environ 90.000 employés passent d’IBM à la nouvelle société, qui n’a pas encore de nom définitif et est pour le moment baptisée ‘NewCo’. L’entité sera un géant technologique à part entière puisqu’elle aura tout de même un chiffre d’affaires de 19 milliards de dollars et 4.600 clients dans 115 pays.

Les actionnaires d’IBM recevront des actions de la nouvelle société. La scission doit être achevée d’ici 2021. L’action IBM a bondi de plus de 10% ce jeudi après l’annonce.

Ginni Rometty, CEO d’IBM jusqu’au début de cette année, a été accusée par de nombreux investisseurs de ne pas faire de choix entre les différentes activités. Son successeur et ex-collègue, Arvind Krishna, qui a dirigé les activités d’IBM dans les domaines du cloud et de l’IA pendant de nombreuses années, les a semble-t-il écoutés.