Le Conseil d’État a tranché: la fermeture du secteur culturel est « injustifiée ». Bientôt sa réouverture officielle?

Suite au recours des acteurs du secteur de la culture, le Conseil d’État s’est réuni pour trancher sur la décision du gouvernement de fermer les cinémas, théâtres et salles de concert, afin de limiter la propagation du coronavirus. Il se positionne défavorablement à cette mesure.

Sollicité par les acteurs du secteur culturel, le Conseil d’État a rendu son verdict concernant la décision du gouvernement fédéral de fermer le secteur de la culture, dans le but d’éviter la propagation du coronavirus et de son variant omicron. Une mesure qui n’est pas justifiée selon le Conseil d’État puisqu’il n’a pas été démontré que les espaces culturels « seraient des lieux particulièrement dangereux pour la santé », rapporte Maxime Prévot dans un Tweet.

Les mesures sanitaires décidées le 22 décembre dernier sont donc suspendues pour le secteur culturel, à compter de ce soir. À noter que la décision ne vaut que pour certains lieux culturels, pour une raison inconnue.

Dans son rapport, le Conseil d’État indique que « si le variant Omicron est plus contagieux que d’autres variants de la Covid-19 et nécessite des mesures sanitaires renforcées, encore faut-il démontrer concrètement en quoi la mesure de fermeture ici préconisée est incontournable pour faire face à un tel danger pour la population ».

Les théâtres, oui, les cinémas, non

La décision du Conseil d’État s’applique immédiatement, mais que pour les salles de théâtre et centres culturels. L’arrêt du Conseil d’État ne concerne en effet pas les cinémas, les lieux festifs ou événementiels, ni les salles de concert pour une raison qui nous échappe encore.

On peut tout de même s’attendre à ce que la décision du Conseil d’État concerne également les autres lieux cultures. La ministre de la Culture francophone, Bénédicte Linard (Ecolo) le souhaite en tout cas. « La fermeture des salles de théâtres est donc levée. Rien ne sert d’attendre un nouvel arrêt avant de rouvrir les cinémas », a-t-elle tweeté.

Une véritable gifle au gouvernement

Depuis l’annonce de la décision du gouvernement fédéral, ce dernier est fortement critiqué aux quatre coins du pays. Des critiques provenant des politiques eux-mêmes, mais aussi et surtout, des acteurs du secteur de la culture. Certains ont d’ailleurs montré leur mécontentement en refusant tout simplement de fermer leurs portes.

De nombreux Belges se sont également mobilisés pour montrer leur soutien au secteur et leur désaccord avec la décision du gouvernement fédéral. Le fait que la mesure n’ait pas été préconisée par le Gems – le groupe d’experts qui conseille le gouvernement – n’a évidemment rien arrangé, pourtant, cette mesure était bel et bien dans le document rédigé par le commissariat Corona remis au gouvernement.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20