« L’armée russe perd 91 millions de dollars en un jour »

Le 2 août, la Russie a tiré huit missiles de croisière Kh-101 sur l’Ukraine. Cependant, sept d’entre eux ont été interceptés avant d’atteindre leur cible. Forbes Ukraine, l’édition ukrainienne du célèbre magazine économique, a estimé le coût des sept missiles détruits à 91 millions de dollars.

Les missiles Kh-101, tirés depuis des bombardiers Tupolev Tu-95, se dirigeaient vers l’Ukraine depuis la mer Caspienne vers 17 heures. Les missiles, d’une portée comprise entre 2 500 et 2 800 kilomètres, ont toutefois été rapidement repérés par l’artillerie anti-aérienne ukrainienne. Six missiles ont été soufflés du ciel par des systèmes anti-missiles, et un avion de chasse a mis en pièces le numéro sept. Le huitième missile a atteint son objectif et a explosé sur une cible militaire dans la région de Lviv, sans faire de victimes.

Forbes Ukraine estime que le coût par missile est d’environ 13 millions de dollars. Cela signifie qu’en quelques minutes, la Russie a vu s’évaporer 91 millions de dollars d’équipements militaires.

Fin juin également, Forbes a fait un calcul similaire : les 25 et 26 juin, 60 à 80 missiles à longue portée ont été tirés depuis la Russie et le Belarus. Des Kh-101 en faisaient partie, en direction de la capitale Kiev. Au total, la Russie a tiré entre 150 à 220 coups de feu en deux jours. La majorité a été interceptée.

400 millions de dollars par jour

Les missiles ne représentent qu’une fraction de ce que la Russie perd chaque jour à cause de la guerre. Forbes estime le total à 400 millions de dollars par jour, en ce compris les chars et les véhicules blindés détruits, les munitions tirées et les salaires des soldats. Ces derniers ne seraient toutefois qu’une petite part du gâteau : le coût total par soldat est d’environ 200 dollars par jour ; sur un total de 100 000 soldats, cela représente donc quotidiennement 20 millions de dollars.

(BL)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20