L’action Proximus plonge à des profondeurs historiques

L’opérateur Proximus augmente le volume de surf de ses clients à partir du 1er janvier, jusqu’à trois fois sur certaines offres.
Hoofdzetel van Proximus in Brussel – Isopix

L’action Proximus a chuté ce jeudi à 15,37 euros, son cours le plus bas depuis l’introduction en bourse du groupe de télécommunications en 2004.

Proximus a déjà perdu 40% de sa valeur boursière cette année. La glissade de ce jeudi, -2,23%, est attribuée à un rapport d’analyse négatif.

Autre grande entreprise en partie détenue par l’État et cotée en bourse, Bpost a également souffert aujourd’hui. Le cours de son action, pourtant en grande forme depuis début août, a plongé de 5,30%, à 7,77 euros.

Et Umicore a été touchée encore plus durement. Le titre du groupe actif dans les métaux a terminé la journée en baisse de 6,65%, à 35,35 euros. Les projets de batteries présentés par Tesla plus tôt dans la semaine pèsent sur le secteur.

Mais ce jeudi, c’était la Bourse de Bruxelles dans son ensemble qui faisait grise mine. L’indice Bel20 a en effet cédé 1,34% supplémentaire et affichent désormais 3.172,60 points.