La réforme du travail française interdit la lecture des emails professionnels pendant le weekend

La récente loi El Khormi, qui permet d’allonger la semaine française de 35 heures et donne le droit aux sociétés de faire travailler plus longtemps leurs employés, a provoqué de nombreuses critiques. Mais, comme le signale le New Yorker, cette loi a au moins un point positif pour les salariés : « L’adaptation des droits du travail à l’ère numérique », qui vise à les soustraire de la consultation des emails professionnels durant le weekend. L’article 25 précise que « Le développement des technologies d’information et de communication, s’il est mal géré ou mal régulé, peut avoir un impact sur la santé des travailleurs ». « Entre autres, la charge de travail, la surinformation et l’effacement des frontières entre vie privée et vie professionnelle sont des risques associés à l’utilisation de la technologie numérique. »

Volkswagen et Daimler

La loi suggère que les firmes mettent sur pied des politiques formelles permettant d’éviter que le travail ne s’insinue dans les domiciles, les clubs de loisirs et de sports ou n’importe quel endroit situé loin du travail. Volkswagen, par exemple, éteint ses serveurs en dehors des heures de travail, et Daimler permet à ses employés d’effacer automatiquement leurs mails de travail lorsqu’ils sont en vacances.Le journal nord-américain souhaite qu’une telle loi arrive aux Etats-Unis, où plus 50% des citoyens consulteraient de façon routinière leurs emails professionnels en dehors des heures de bureau. Le vin, le fromage et le droit à se déconnecter: quelques petites choses que nous pourrions hériter des Français, conclut-il.