La fluidité est la nouvelle tendance du prêt-à-porter

un homme porte des vêtements unisexes
Photo by In Lieu & In View Photography on Unsplash

Les sections hommes et femmes des magasins de prêt-à-porter seraient-elles en voie de disparition ? De nos jours, les distinctions sexuées sont de plus en plus brouillées, ce que le secteur commence à intégrer, avec de nouveaux espaces unisexes. Ou la fluidité des genres.

Un sondage mené par Pew Research indique que 35 % des jeunes de la génération Z  (nés après 1997) connaissent quelqu’un qui s’identifie comme non-genré. 56 % des personnes de cette génération examinent déjà les autres options que celles qui relèvent de leur sexe lorsqu’elles achètent des vêtements, montre une autre étude de l’agence de publicité J. Walter Thompson.

Un tournant culturel

L’unisexe (aussi qualifié de fluidité des genres ou ‘gender fluid’) a toujours été présent dans les défilés de mode. Mais ce qui est  nouveau, c’est que les commerces de détail de prêt-à-porter y voient maintenant un tournant culturel, et qu’ils commencent à en tenir compte dans la conception de leurs espaces de vente.

Ainsi, le Phluid Project, une boutique de Manhattan à New York, un magasin de prêt-à-porter combiné à un café et un lieu d’événements, vient récemment d’axer ses prestations sur la communauté LGBTQ. Son fondateur Rob Smith, riche d’une expérience de 30 ans dans le secteur du prêt-à-porter, explique qu’il a été motivé par la montée en puissance de la génération Z – qui représentera bientôt un tiers de la population américaine, et 40 % de son pouvoir d’achat : ‘Nous assistons à un changement de paradigme dans notre société. (…) Il fallait donc détruire l’infrastructure historique des entreprises sous lesquelles nous exerçons nos activités.’

Chez Phluid, les mannequins n’ont pas une poitrine protubérante, et ils portent des pantalons, des jupes et des sweatshirts comportant le slogan They Power, pour célébrer leur neutralité.

Le mouvement unisexe gagne du terrain

Au cours de l’été, Phluid a collaboré avec la série Euphoria de HBO, et à cette occasion, elle a créé plusieurs boutiques éphémères à travers le pays. Elle a également conclu un partenariat avec la marque française de prêt-à-porter haut de gamme Equipment pour lancer une collection de vêtements unisexes.

Et ce qui n’était qu’une niche semble prendre plus d’ampleur. Le géant de la fast-fashion H&M prend lui aussi la fluidité en compte dans sa stratégie.Il a développé une collection Denim United dans cet esprit. L’année dernière, il avait également collaboré avec la marque suédoise unisexe Eytys. Et l’été dernier, le détaillant de produits de beauté Sephora a lancé une campagne axée sur la valeur de l’inclusion.