La crise énergétique fait des victimes: le fournisseur d’énergie Eneco arrête son offre de contrats fixes

Le contracteur énergétique néerlandais, qui fournit environ 900.000 connexions au réseau dans notre pays, a annoncé qu’il ne proposerait plus de contrats fixes. Quant à ceux déjà en cours, les clients belges ne pourront plus les renouveler une fois arrivés à échéance.

Eneco est le troisième fournisseur d’énergie en Flandre et le quatrième en Wallonie, rappelle L’Echo, avec respectivement 12% et 7% de part de marché, ce qui représente un panel de 900.000 connexions au réseau à travers le pays. Mais le quotidien économique signale aussi que l’opérateur a mis fin à son offre de contrats fixes en Belgique, et ce dès le 1er janvier. Dans la plus grande discrétion.

Pas de renouvellement

« Nous avons pris cette décision parce que les conditions de marché sont trop mauvaises pour nous et les consommateurs », a commenté Mark Van Hamme, le porte-parole d’Eneco Belgium. Laissant ainsi entendre que le fournisseur néerlandais avait pris cette décision en réaction aux difficultés d’approvisionnement énergétique de ces derniers mois. Une situation qui s’est avérée très dure pour les petits fournisseurs énergétiques, entre lesquels la concurrence, déjà rude, s’est retrouvée exacerbée.

Le porte-parole a également précisé que les titulaires d’un contrat fixe en cours ne verraient pas leur contrat résilié. Il ne sera simplement pas possible de le renouveler une fois arrivé à échéance.

La firme néerlandaise précise toutefois qu’il ne faut pas prendre cette annonce comme un aveu de difficultés financières, insiste Mark Van Hamme: « Nous n’avons pas de problème de trésorerie. Nous avons des actionnaires solides et notre important parc de production nous protège. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20