La compagnie aérienne Finnair se réinvente: elle commence à vendre ses repas en supermarché

Isopix

La compagnie aérienne finlandaise Finnair va vendre ses repas pour la classe affaires en supermarché. De cette façon, l’entreprise en difficulté espère pouvoir conserver son personnel de restauration. Les voyageurs potentiels auront ainsi un avant-goût de ce à quoi ils pourront s’attendre à bord une fois la pandémie passée.

Finnair va vendre ses repas pour environ 10 euros. Au menu, saumon, boulettes de viande de renne, mais aussi des spécialités japonaises. ‘Alors qu’environ 60 % des Finlandais travaillent désormais depuis leur domicile suite à la pandémie, nous voulons leur offrir la luxueuse expérience Finnair là aussi’, a déclaré Marika Nieminen, vice-présidente ‘Cuisine’ de Finnair, à la Deutsche Welle.

Selon Marika Nieminen, l’expérience permet de garder les chefs-cuisiniers en service. De nombreux autres employés de Finnair Kitchen ont déjà dû être licenciés.

La compagnie aérienne proposera ses repas à la vente dans un supermarché proche de l’aéroport d’Helsinki. D’autres détaillants suivront dans un second temps.

Les plats sont légèrement différents des versions proposées en vol et contiennent moins de sel et d’épices. Il est bien connu que les papilles gustatives fonctionnent différemment à une altitude de 10.000 mètres. Cela est principalement dû au faible taux d’humidité à bord, qui provoque une déshydratation du nez et de la bouche, qui à son tour affecte le goût.

Finnair perd 2 millions d’euros par jour

Finnair perd environ 2 millions d’euros par jour, malgré des mesures drastiques prises pour ne pas mettre en danger la survie de l’entreprise. Par exemple, 80% de son personnel reste pour le moment à la maison. Il est également prévu de licencier un employé sur six. Au cours des prochaines années, Finnair sera à nouveau, selon ses propres dires, ‘petite compagnie aérienne’.

Lire aussi: