La Commission européenne oblige tous les fabricants de smartphones à utiliser un chargeur universel

Fini la misère parce que personne n’a de chargeur pour votre iPhone ou votre Samsung : il y aura un chargeur universel pour tous les appareils. Cela semble être un détail, mais ce n’est rien de moins qu’une révolution pour les consommateurs.

  • Aujourd’hui, au Berlaymont à Bruxelles, le Commissaire européen Thierry Breton a triomphalement réuni la presse pour annoncer, aux côtés des constructeurs, ce nouveau chargeur unifié. Triomphe, donc, avec un drapeau bleu avec des étoiles jaunes en arrière-plan.
  • Quelques commentaires s’imposent ici. Vous avez peut-être une impression de déjà vu : la vraie question ici est de savoir pourquoi il a fallu tant de temps pour que le chargeur universel apparaisse. Car il y a plus de 12 ans, en 2009, la Commission européenne annonçait triomphalement un tel chargeur pour tous.
  • Puis, en 2009, le commissaire européen Günther Verheugen, un Allemand, a réuni tous les fabricants qui ont promis solennellement de proposer un chargeur unique. La plupart d’entre eux ont tenu parole et presque tous les appareils Android ont adopté la norme micro-USB pour la recharge. C’est devenu la norme de facto pour les appareils les moins chers.
  • Et bien sûr, Apple n’a pas du tout suivi le mouvement : la société a profité des failles de l’accord avec l’UE pour s’en tenir à son propre système de prises légèrement plus grandes, appelé Lightning. Ce système devait soi-disant rester en place « pour garantir une innovation continue ».
  • La Commission aurait pu agir de manière agressive, mais ne l’a pas fait. Elle a plutôt souligné le succès de sa démarche, à savoir que tous les fabricants d’Android étaient arrivés à un seul câble, après tout. Le successeur de Verheugen, Antonio Tajani, a donné des conférences de presse triomphales à ce sujet.
  • En réalité, elle a laissé Apple s’en tirer à bon compte. Il y a eu beaucoup de lobbying. Il faut dire qu’Apple gagne des milliards grâce à ses propres chargeurs, qui tombent également très souvent en panne.
  • Cela a provoqué la colère du Parlement européen, où quelques personnes se sont réveillées : la Commission n’avait-elle pas promis un chargeur ? La Commission a finalement été mise sous pression, grâce à quelques eurodéputés alertes, en 2019.
  • En fin de compte, la nouvelle Commission, dirigée par Ursula von der Leyen, devait faire quelque chose : la promesse avait été faite. Dans leur « plan circulaire pour l’économie », la promesse d’un chargeur universel unique a refait surface, mais le Covid est arrivée et le silence s’est à nouveau installé.
  • Aujourd’hui, le sujet est donc de nouveau à l’ordre du jour, et nous devons attendre de voir si Apple va enfin se débarrasser de ses milliards sur les câbles.

À lire aussi:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20