Dettes, taux et croissance: les annonces de la BCE

Isopix

La Banque centrale européenne a nettement relevé jeudi sa prévision de croissance du PIB en zone euro pour 2021 et 2022, reflétant un rebond de l’économie plus rapide qu’attendu avec la décrue de la pandémie.

L’institut monétaire prévoit une croissance de 4,6% en 2021 et de 4,7% en 2022, plus que les 4,0% et 4,1% prévus dans la dernière série de projections publiée en mars. Pour 2023, les économistes de la BCE s’attendent toujours à une croissance de 2,1%.

Rachats de dette et plan de relance

La Banque centrale européenne a annoncé jeudi vouloir maintenir un rythme élevé de rachats de dettes au troisième trimestre afin de soutenir la reprise, selon un communiqué à l’issue de la réunion du Conseil des gouverneurs.

L’institut va procéder à des achats à un rythme « nettement » plus élevé cet été, après l’avoir fait de manière « significativement » plus élevée que la moyenne depuis mars, toujours pour garantir un accès facile au crédit.  Le plan d’urgence (PEPP) lancé au début de la crise sanitaire reste inchangé à 1.850 milliards d’euros de rachats d’ici mars 2022.

Taux directeurs

La Banque centrale européenne a maintenu jeudi ses taux directeurs à leur plus bas historique et confirmé son dispositif exceptionnel de soutien à l’économie, selon un communiqué à l’issue de la réunion du Conseil des gouverneurs.

Le principal taux d’intérêt a été maintenu à zéro, tandis que les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu’elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients.

Pour aller plus loin:

Lire plus
Marchés