KFC doit faire son mea culpa après une ‘pub sexiste’

La chaîne de restauration rapide KFC s’est excusée après qu’un film publicitaire diffusé en Australie ait été fortement critiqué pour son sexisme.

La publicité montre une jeune femme, affichant un large décolleté, réajuster son soutien-gorge en utilisant le reflet d’une vitre de voiture. Puis la fenêtre se baisse et laisse apparaitre deux jeunes garçons. Ils regardent la scène avec instance, alors que leur mère n’est manifestement pas ravie de la situation. La jeune femme sourit et rompt le silence gênant en disant ‘Quelqu’un a dit KFC ?’

La vidéo est toujours visible sur YouTube:

https://www.youtube.com/watch?v=wRriM-LPy24&feature=emb_title

Bien qu’elle ne dure que 15 secondes, la séquence a fait beaucoup de bruit. Collective Shout, un groupe qui lutte contre l’objectivation des femmes, estime que cette ‘plaisanterie’ renvoie une image de la femme en tant que symbole sexuel pour le divertissement masculin. ‘Ce genre de chose amoindrit notre capacité à agir contre les idées sexistes qui contribuent à la violence contre les femmes et les filles’, estime Melinda Liszewski de Collective Shout.

‘Boys will be boys’

‘Les publicités de ce type renforcent également l’idée fausse selon laquelle on ne peut pas attendre mieux de la part des garçons’, poursuit Mme Liszewski. Le film est une incarnation du poncif ‘Boys will be boys’.

Par la suite, KFC s’est excusé, du moins en partie. ‘Nous nous excusons si quelqu’un s’est senti offensé’, a réagi la chaîne de restauration rapide auprès de l’Australian Associated Press. ‘Notre intention n’était pas de présenter une image stéréotypée des femmes ou de donner une image négative des garçons.’

Pourtant, KFC n’a toujours pas retiré la vidéo d’Internet… Elle a jusqu’à présent été visionnée plus de 800.000 fois.

Plus
My following

Approbation australienne pour Nextstellis de Mithra

29/11/2021 08:13

(ABM FN) Le régulateur australien Therapeutic Goods Administration a donné l'approbation pour Nextstellis de Mithra et Mayne Pharma. C'est ce qu'a annoncé Mithra lundi, peu avant les heures de bourse.

Mayne prévoit de mettre le contraceptif oral sur le marché à la mi-2022.

Mithra estime la valeur du marché australien des contraceptifs à 80 millions d'euros.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20