Jusqu’à 100 participants et gratuit: Google Meet débarque pour tous lundi

isopix

Google entre dans la danse des services de visioconférence.

S’il y a bien un secteur qui a profité du confinement, ce sont les services de visioconférence. Malgré des polémiques de sécurité, l’application Zoom a dépassé les 300 millions d’utilisateurs. Facebook s‘est récemment positionné. Et Skype et Microsoft Team en ont également profité.

Google ne pouvait donc pas rester les bras croisés. À partir de lundi 4 mai, les utilisateurs vont pouvoir progressivement opter pour une alternative gratuite: Google Meet permettra une connexion jusqu’à 100 personnes en quelques clics.

Appli ou navigateur

Il faudra pour cela disposer d’une simple adresse Google (Gmail). Le service est utilisable depuis un navigateur (Google Chrome, Safari, Firefox…) ou une application (iOS et Android).

Pour l’heure, le service payant est utilisé par 100 millions de personnes avec un nombre impressionnant de 5.708 années de réunions vidéo par jour (pas enregistrées, ni vendues à des publicitaires et sécurisées).

À terme, on devrait profiter de l’intelligence artificielle de Google avec des traductions en direct, des sous-titres ou la suppression des bruits parasites.