Innovations, changements d’habitudes, régulations… Quelles mesures sont plébiscitées par les Belges et les Européens en matière de lutte contre le changement climatique?

La Banque européenne d’investissement (BEI) a publié ce mercredi une enquête, effectuée en partenariat avec BVA, qui explore les attentes des citoyens en matière de lutte contre le changement climatique. En voici les principaux enseignements.

Cette troisième édition de l’enquête sur le climat menée par la BEI pour 2020-2021 s’est concentrée sur les mesures qui, selon les citoyens, peuvent favoriser le passage à une économie verte. Il en ressort que 39% des répondants européens estiment que les changements ‘radicaux’ de comportement seraient les plus efficaces pour lutter contre le changement climatique.

Viennent ensuite les innovations techniques et technologiques, qui recueillent la confiance de 29% des Européens, puis la canalisation massive des investissements publics et privés vers des projets respectueux du climat (19%), et enfin les régulations gouvernementales (14%).

Les répondants américains (34%) et chinois (35%) sont, eux, légèrement plus confiants envers l’innovation technologique.

Disparités Nord-Sud

Mais au sein même de l’Union européenne, on constate des disparités, principalement en entre les pays du Nord et ceux du Sud. Ainsi, la Suède (40%), la Finlande (38%) et le Danemark (36%) plébiscitent davantage la technologie que les autres États membres comme l’Espagne (29%), l’Allemagne (28%), l’Italie (25%) ou la France (24%).

En Belgique, les citoyens misent davantage sur les changements de comportement (35%), puis sur l’innovation (28%), avant la régulation (20%) et enfin les investissements publics et privés massifs dans des projets qui respectent le climat (18%).

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20