Harrods ouvre son premier magasin en dehors de l’Angleterre

Le so-british Harrods va s’aventurer hors de son île natale pour la première fois. Le magasin de luxe va ouvrir une boutique en Chine en 2020.

Selon le directeur Michael Ward, offrir ses services à la classe moyenne (dont le niveau de vie augmente toujours) chinoise en pleine croissance est une décision logique. Dans une interview accordée au journal britannique The Telegraph, le directeur déclare que Harrods investit en Chine depuis dix ans, notamment grâce aux ventes en ligne. L’entreprise de luxe veut désormais développer une présence permanente dans le pays et ainsi rencontrer les consommateurs chinois.

‘Tous les rapports économiques indiquent que la croissance viendra de l’Asie du Sud-Est au cours des cinq prochaines années’, a déclaré M. Ward. ‘C’est ce que nous devons chercher. Il est très important que nous suivions l’argent.’

Les millennials dans le viseur

La nouvelle enseigne vise principalement les riches millenials chinois. Le Harrods chinois ouvrira ses portes dans le quartier de Pudong, à Shangai. Inauguration prévue pour le premier semestre de l’année prochaine. En plus d’un magasin, les clients auront accès à un bar et un salon de thé. Un espace qui servira aux marques pour leurs évènements tout au long de l’année.

Plus
Lire plus...
Marchés