Pour l’apôtre britannique du renouvelable, le greenwashing est une bonne chose : « C’est un progrès »

Dénoncé par de nombreuses ONG, le greenwashing est très souvent perçu comme une dangereuse technique de manipulation trop souvent employée par les multinationales. Mais serait-elle aussi un motif d’optimisme ?

Pourquoi est-ce important ?

Dans un monde où tout le monde a le mot "transition" à la bouche, le greenwashing ne disparaît pas. Sa chasse non plus. La semaine dernière encore, on a appris que TotalEnergies faisait l'objet, en France, d'une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l’environnement.

Dans l'actu : Dale Vince voit le greenwashing d'un bon œil.

  • À la tête d'une entreprise active dans les énergies renouvelables, Dale Vince estime que le greenwashing est "une bonne chose".
  • Des propos qui risquent de faire tiquer plus d'une ONG.

Le détail : une préparation au passage à l'acte ?

  • Interrogé par CNBC, Dale Vince a confirmé que le greenwashing était "partout". Mais il considère que c'est "une bonne chose".
  • "Les gens me disent : ‘oh, il y a du gree
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus