Ford construit une usine qui produira bientôt ses voitures autonomes

Apple

Ford est actuellement en train de construire une nouvelle usine dans l’Etat du Michigan. Celle-ci sera destinée à la conception de sa gamme de voitures hybrides qui pourraient un jour être conduites de manière autonome.

Cette annonce intervient alors qu’en janvier, Waymo, la filiale d’Alphabet, a obtenu l’autorisation d’ouvrir une usine de voitures autonomes dans l’Etat. Il s’agit d’un autre signe qui montre que les constructeurs refusent de laisser la perception morose du public freiner la progression des véhicules autonomes.

« Ces installations vont au-delà de la simple intégration de « cerveaux » dans les véhicules autonomes », a déclaré Joe Hinrichs, président des opérations mondiales de Ford, dans un communiqué. « Nous allons utiliser le centre de production de véhicules autonomes pour améliorer les intérieurs et ajouter des technologies pour les clients qui veulent un modèle de véhicule autonome particulier. »

Changement de priorité

Cette nouvelle intervient également alors que General Motors a licencié 15% de ses salariés et fermé cinq usines automobiles entières (dont une dans le Michigan) aux Etats-Unis et au Canada en novembre. Ford envisage de commencer à travailler sur son tout premier véhicule autonome en 2021.

Cerveaux de voitures

La construction de cette usine fait également partie des investissements massifs de 11,1 milliards de dollars que Ford a injecté dans les véhicules électriques globaux.

Cela témoigne également de l’engagement de Ford dans l’avenir de la voiture électrique et dans la technologie des voitures autonomes. « Nous observons davantage de consommateurs intéressés par les véhicules électriques. En outre, les capacités des batteries et la technologie s’améliorent. »