FMI : l’inflation belge est nettement plus élevée que dans les pays voisins

Le Fonds monétaire international prévoit que l’inflation belge atteindra le niveau exceptionnellement élevé de 8 % sur l’ensemble de 2022. C’est ce qui ressort de ses dernières prévisions économiques.

C’est beaucoup plus que l’augmentation moyenne des prix de 3,2 % en 2021, déjà qualifiée d’élevée. Mais c’était, bien sûr, avant la guerre en Ukraine, qui a encore fait grimper les prix de l’énergie.

Coûts salariaux

Il est important pour le débat sur les coûts salariaux que le FMI estime que l’inflation prévue en 2022 chez nos trois principaux partenaires commerciaux, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas, sera nettement inférieure :

  • 5,5% en Allemagne
  • 5,2% aux Pays-Bas
  • 4,1% en France

Le système typiquement belge d’indexation automatique des salaires peut donc menacer la position concurrentielle de nos entreprises. Dans nos pays voisins, il n’y a pas d’ajustement automatique des salaires au coût de la vie. Et s’il devait y avoir des ajustements sous la pression des salariés, ils seraient plus limités que les augmentations de salaire en Belgique.

Croissance

Compte tenu de la guerre en Ukraine, le FMI a logiquement abaissé ses prévisions de croissance mondiale, y compris pour la Belgique. Cette année, la croissance économique ne devrait atteindre que 2,1 % du produit intérieur brut, selon le Fonds monétaire, contre une estimation antérieure de 3,1 %.

L’économie allemande ne devrait également connaître qu’une croissance de 2,1 %, tandis que la France et les Pays-Bas peuvent s’attendre à une croissance plus élevée (environ 3 %).

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20