Fini les hôtesses sexy au Salon de l’Auto

Dans le monde étincelant desexpositions automobiles également, le temps des hôtesses à peinevêtues, placées aux stands des diverses marques et appeléespoupées de stand, semble appartenir au passé. Divers constructeursont déjà annoncé, sous l’influence du  mouvement #MeToo,qu’il ne serait plus fait appel à ces modèles lors du prochainSalon de l’Auto de Genève.

Pour un certain nombre de marques, lesmodèles seront en fait remplacés par des collaborateurs fémininset masculins qui devront promouvoir les voitures auprès desvisiteurs. Aux stands de marques comme Ssangyong, Toyota, Fiat etNyssan, notamment, on ne verra plus ces animatrices aguichantes.

Les temps changent

« Les temps ont changé », aexpliqué à Bloomberg Sara Jenkins, porte-parole de Nissan. « Ilest plus logique pour les fabricants d’employer desspécialistes qui connaissent les produits. « Les porte-parole duSalon suisse de l’Auto ont cependant expliqué que les exposants peuventdécider librement de quelle manière leurs voitures sont présentées.

Les changements de stratégies desconstructeurs automobiles montrent, selon Bloomberg, l’effet d’entraînement que le mouvement #MeToo a sur des industrieséloignées du monde du cinéma d’Hollywood, où les actions contreles comportements sexuels déplacés ont trouvé leur origine.

Diverses disciplines sportiveseuropéennes ont également annoncé qu’elles ne collaboreraient plusavec des modèles féminins lors de leurs cérémonies officielles.

Calendrier

Bloomberg souligne que lechangement dans la composante des clients a une influence sur lesstratégies adoptées par le secteur de l’automobile. « EnAllemagne, le plus grand marché automobile d’Europe, les femmesreprésentent 33% de l’ensemble des acheteurs de véhicules », explique le média.

« En France, ce chiffre monte à37%. En Grande-Bretagne également, le nombre de femmes possédantune voiture connaît une hausse importante. »

Les constructeurs français du groupePSA et de Renault ont depuis longtemps abandonné l’emploi de modèlesféminins, lors de leurs expositions.

« Même le fabricant de pneusPirelli, célèbre depuis longtemps pour ses calendrierssexy, a changé de stratégie », explique Bloomberg. L’entreprisea annoncé que ses collaboratrices présentes à son stand 2018seraient vêtues d’un ensemble noir.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20